Contenu: Comment gagner plus d’argent en tant qu’infirmier. Découvrez 5 méthodes pour augmenter vos revenus à la fin du mois et une 6ème en bonus pour la fin et vous montrez que c’est faisable ! Les soins infirmiers permettent d’avoir une carrière enrichissante dès lors qu’on est suffisamment passionnés et motivés.

En France, le nombre d’infirmiers s’élèverait à 700 988 en 2018 d’après ADELIS / Drees, dont 18% en libéral, 65% de salariés hospitaliers et 17% de salariés dans les autres structures.

Selon l’Union Nationale des Associations Agrées qui porte sur une centaine de profession, le salaire moyen d’un infirmier est de 2 247€ bruts par mois soit 1 685€ nets environ.

Le taux horaire d’une infirmière est donc de 11,10€ nets pour 151,67 heures dans le mois.

Le salaire d’un infirmier libéral titulaire quant à lui est de 3 166€ nets par mois et dépend du nombre d’heures effectuées.

Bien que l’argent ne soit pas le critère de choix numéro 1 des infirmiers qui choisissent ce métier, il existe différents moyens d’augmenter ses revenus.

Les infirmiers peuvent choisirent des solutions court ou long-terme allant de faire des missions supplémentaires jusqu’à exercer à l’étranger ou en reprenant les études pour de futures opportunités.

Voyons ensemble comment gagner plus d’argent en tant qu’infirmier sans avoir à attendre l’augmentation de salaire ou d’avoir 10 ans d’ancienneté.

 

1. Comment gagner plus d’argent en tant qu’infirmier : Se spécialiser

Trouvez une spécialité qui correspond à vos objectifs personnels et motivations professionnelles, puis suivez une formation diplômante pour améliorer vos connaissances et compétences.

Les infirmiers spécialisés ont de plus grandes chances d’avoir les revenus les plus élevés de la profession.

Il faut savoir que certaines spécialités permettent de gagner plus que d’autres.

Donc plus tôt vous vous renseignerez au cours de votre carrière et plus tôt vous pourrez trouver la voie qui vous correspond dans les soins infirmiers.

Voici quelques postes infirmiers les mieux payés avec leur revenu mensuel brut et net moyen :

  • Infirmier bloc opératoire : 2 364€ (environ 1 773€ nets)
  • Infirmier conseil : 2 917€ (environ 2 188€ nets)
  • Infirmier coordinateur : 3 459€ (environ 2 595€ nets)
  • Infirmier en psychiatrie : 2 909€ (environ 2 182€ nets)
  • Infirmier scolaire : 2 313€ (environ 1 735€ nets)
  • Infirmière puéricultrice : 2 555€ (environ 1 916€ nets)

Source : Insee

 

2. Passer des diplômes

La solution pour se spécialiser est de suivre une formation. Mais laquelle choisir ?

2 options s’ouvrent à vous : la spécialisation et l’encadrement.

  • Puéricultrice : il est possible de suivre 1 an de formation tout de suite après le diplôme (IDE).
  • Infirmière de Bloc Opératoire Diplômée d’Etat (IBODE): Il faut compter 18 mois de formation pour l’école d’IBODE.
  • Infirmière Anesthésiste Diplômée d’Etat (IADE): il faut au minimum 2 ans d’exercice en tant qu’IDE. Il faut ensuite compter 2 ans de formation.
  • Cadre de santé : si vous souhaitez encadrer une équipe de soins ou enseigner dans les instituts de formation en soins infirmiers, il est possible de suivre la formation de cadre de santé après 5 ans d’activité en tant qu’IDE. La formation dure 12 mois.
  • Infirmière de Santé au Travail : si vous souhaitez avoir des horaires de bureau et donc compatibles avec une vie de famille, tout en ayant un bon salaire, alors cette voie des soins infirmiers est un excellent choix ! Avec des salaires supérieurs à 2 300€ nets par mois, ce métier est accessible après avoir passé le Diplôme InterUniversitaire de Santé au Travail (DIUST). Il se fait sur environ 9 à 12 mois. Pour en savoir plus, je vous invite à lire l’article sur l’infirmière de santé au travail.

Comment gagner plus d'argent en tant qu'infirmier
  • Facebook
  • Twitter
  • Gmail
  • LinkedIn

 

3. Volontaire pour faire des heures supplémentaires

A première vue, on peut se dire que ce n’est pas un moyen motivant de gagner plus d’argent et pourtant ça l’est.

Ce sont vos qualités humaines, professionnelles et votre solidarité vis-à-vis de votre équipe et du management que vous allez pouvoir démontrer.

On saura qu’on peut compter sur vous quand il y en a besoin.

Cette attitude vous ouvrira des opportunités qui vous permettront d’augmenter vos revenus à terme.

Toutefois, attention à l’excès d’heures supplémentaires qui pourrait vous épuiser ou voir pire, provoquer un burn-out.

Donc, soyez raisonnable, écoutez votre corps et posez des limites vis-à-vis de vous-même et de vos patients.

 

4. Mettez à profit vos compétences en dehors de votre travail principal

Les infirmiers hospitaliers du secteur privé comme du secteur public sont nombreux à cumuler plusieurs emplois.

Cette pratique est, dans certains cas, totalement illégale. Mais elle permet aux soignants d’arrondir leurs fins de mois et aux établissements de santé, de répondre à leurs besoins en personnels. Voici quelques exemples :

  • Moniteur de premiers secours: Formation de 50 heures délivrant le Brevet national de moniteur de premiers secours (BNMPS) et qui permet d’enseigner le PSC1. Permet ensuite de travailler avec La Croix Rouge Française.
  • Avoir recourt à l’intérim ou à la vacation. Attention toutefois au cumul d’activité, prenez vos précautions.
  • La télémédecine 

 

5. Comment gagner plus d’argent en tant qu’infirmier: S’expatrier

Il existe en effet cette possibilité qui est de continuer à exercer cette belle profession mais à l’étranger, dans des pays où la rémunération est plus élevée.

L’équivalence de diplômes est simple à obtenir dans les pays de l’U.E. mais aussi en Suisse (beaucoup de frontaliers font ce choix car le salaire de départ est de 5 000€ par mois) et… au Québec !

Voici Le classement des pays qui paient le mieux ses infirmières d’après une étude de Insider Monkey publiée en 2015:

  • 15. Royaume Uni – $44,000 soit 39 410 €
  • 14. Israël – $45,000 soit 40 300 €
  • 13. Pays Bas – $46,000 soit 41 200 €
  • 12. Espagne – $46,000 soit 41 200 €
  • 11. Allemagne – $47,000 soit 42 090 €
  • 10. Chili – $47,000 soit 42 090 €
  • 9. Nouvelle Zélande – $49,000 soit 43 890 €
  • 8. Belgique – $50,000 soit 44 780 €
  • 7. Canada – $51,000 soit 45 680 €
  • 6. Norvège – $52,000 soit 46 570 €
  • 5. Danemark – $54,000 soit 48 360 €
  • 4. Australie – $56,000 soit 50 150 €
  • 3. Irlande – $64,000 soit 57 320 €
  • 2. États Unis – $70,000 soit 62 690 €
  • 1. Luxembourg – $82,000 soit 73 440 €

 

6. Salaire Infirmière en Suisse

 

Une majorité d’infirmiers à temps partiel

Avant de parler de salaire Suisse, il est important de noter que le rythme de travail n’est pas le même en Suisse qu’en France.

De ce fait, la majorité des infirmiers en Suisse travaillent à temps partiel, selon le site Le Temps.

Mais, à l’instar de ce qui s’observe parmi les professions à majorité de femmes, seuls 35% des effectifs infirmiers exercent à taux plein, si bien que le salaire effectif de la profession s’établit en réalité à 5190 francs en moyenne pour la Suisse romande.

Travailler à temps partiel en Suisse et vivre en France, est-ce que ce ne serait pas le bon plan ?

On va le voir tout de suite.

 

Un temps de travail légal à 42h /semaine

Le grand nombre d’infirmiers à temps partiel en Suisse s’explique, par le fait que le temps de travail légal est à 42 heures par semaine, contre 35 heures en France.

Donc, dans un premier temps, les salaires élevés suisses, s’expliquent assez facilement.

Ils travaillent plus que nous.

Salaire de base IDE débutante en Suisse: 4 000 à 5 000 CHF selon où elle travaille.

Il faut compter également 500 euros pour la reconnaissance auprès de la Croix Rouge Suisse, pour une infirmière française qui voudrait faire reconnaitre son diplôme en Suisse.

Cependant, depuis quelques années, la Suisse a très largement développé la formation des infirmières suisses et embauchent donc moins d’infirmiers frontaliers ou français qu’il y a 10 ou 20 ans.

 

Salaire infirmière en Suisse : beaucoup plus intéressant ?

Le prix de coût de la vie, bien plus élevé, le prix des logements également très chers, sont à prendre en compte lorsque l’on compte le salaire infirmier en Suisse avec nos salaires français.

Il faut savoir que la Suisse est divisée en 26 cantons, les salaires varient en fonction du canton. Le canton de Genève reste évidemment le canton où les salaires mais aussi les loyers, le prix de la vie sont les plus élevés.

Les loyers frontaliers sont également de plus en plus élevés du fait de l’attraction

Selon Emma, cadre de santé en Suisse “être frontalier et travailler en Suisse pour moins de 5 000 CHF ne vaut pas le coup.”

Les calculs sont difficiles à faire pour les infirmiers qui vivent en Suisse, car cela dépend du canton, du salaire, du prix du logement…

Pour finir, il faut savoir qu’en Suisse les impôts sont prélevés à la source.

Pour la sécurité sociale des frontaliers qui travaillent en Suisse, ils payent la sécu en France et il faut compter un mois de salaire par an environ.

 

7. Salaire Infirmière Libérale

 

S’installer en tant qu’infirmière libérale

En France, près d’1 infirmier sur 5 exerce en libéral.

La liberté, l’absence de hiérarchie mais aussi le salaire sont très attrayant pour ces IDE qui quittent les structures hospitalières pour exercer en libéral.

L’infirmière libérale se rémunère avec des honoraires. Pour recevoir ces honoraires, il faut transférer les feuilles de soins de l’ensemble de vos consultations à l’assurance maladie et la mutuelle du patient pris en charge.

Si tu te poses des questions sur l’installation en tant qu’infirmière libérale, tu trouveras toutes les réponses à tes questions dans cet article : S’installer en tant qu’infirmière libérale.

 

Combien gagne une infirmière libérale ?

Les honoraires versés par la mutuelle et l’assurance maladie constituent votre chiffre d’affaires d’infirmière libérale. En moyenne, une IDEL gagne 75 000€ par an.

Le chiffre d’affaires d’un IDEL est très variable et dépend de plusieurs critères :

  • le type de soins : tous les soins prodigués ne sont pas valorisés de la même manière
  • le nombre de consultations et la taille de la patientèle
  • le temps de travail effectué

Pour calculer le bénéfice net d’une IDEL, il faut retirer du chiffre d’affaires toutes les charges liées à l’exercice. L’ensemble de ces charges peut représenter jusqu’à 50% du chiffre d’affaires.

Lorsque que toutes les charges ont été payées, il reste le bénéfice, c’est à dire le revenu net.

En moyenne, une IDEL perçoit :

  • Pour un IDEL Titulaire : 43 000 euros nets annuels
  • Pour un IDEL Collaborateur : 35 000 nets annuels
  • Pour un IDEL Remplaçant : 30 000 euros nets annuels

Il faut bien faire attention cependant avec ces chiffres qui sont seulement des moyennes. La rémunération d’un IDEL dépend du temps et de la charge de travail. Il faut donc bien se renseigner en amont sur le type de soins exercés par des IDEL de ta zone géographique.

En fonction du statut de l’IDEL, il peut être amener à faire des tâches administratives qui ne sont pas comptées dans son temps de travail mais qui est pourtant très chronophage. Cela est également à mettre dans la balance.

 

8. Mon choix pour arrondir mes fins de mois : la phytothérapie en tant que complément de revenu

La phytothérapie est une médecine naturelle et millénaire basée sur l’utilisation des plantes.

Elle est largement utilisée dans le monde pour son efficacité et le peu d’effets secondaires qu’elle engendre.

Utilisée de manière curative ou préventive, elle est efficace quand elle est bien conseillée.

Vous vous dîtes sûrement : « waouh ! Ça a l’air bien mais je n’y connais rien aux plantes ! ».

Rassurez-vous, je me suis dis la même chose que vous au début.

C’est pour cette raison que j’ai choisi de me spécialiser dans la plante qui me parle le plus : l’aloe vera.

Au lieu de me disperser à côté de mon emploi d’infirmière, j’ai préféré approfondir mes connaissances de la plante et de ses applications pour gagner du temps et être efficace dans mes conseils.

 

Comment j’en suis arrivée à la phytothérapie ?

A vrai dire, c’est grâce à ma fille que j’ai découvert cette plante.

Elle a un eczéma sévère et je n’arrivais pas à la soulager avec des crèmes de pharmacie, un ami m’a parlé de cette plante et de son efficacité pour traiter les dermatoses.

En combinant à la fois de l’aloe en ingestion et en application locale, j’ai été stupéfaite de voir les changements en quelques jours sur sa peau.

Je me suis alors renseigné davantage et j’ai été fasciné par les champs thérapeutiques importants de l’aloe vera en dehors de tout ce qui est cutané.

Elle permet également de soigner les inflammations et le système digestif.

Je pourrais vous en parler des heures mais ce qu’il faut retenir, c’est qu’elle possède une puissante action antibactérienne, antiseptique et antivirale.

Pour nous infirmier(e)s qui sommes amené(e)s à changer des pansements régulièrement, l’aloe vera en gel peut remplacer très efficacement le miel thérapeutique pour la cicatrisation des plaies.

 

Pourquoi je recommande aux infirmiers cette solution pour gagner plus d’argent ?

L’Aloe vera est surnommée « le guérisseur silencieux », je trouve ce surnom très joli et finalement assez proche de notre métier d’infirmier. Je me suis reconnue dans cette plante et notre métier nous donne des qualités qui nous permettent de bien la conseiller à ceux qui cherchent des solutions naturelles efficaces pour se soigner.

D’ailleurs, de nombreuses études cliniques démontrent son efficacité. Après avoir réussi à trouver une solution qui fonctionne sur l’eczéma de ma fille, une collègue m’a expliqué qu’il était possible de faire des compléments de revenu en recommandant ces produits à mon tour.

Au début, j’étais un peu sceptique, mais après réflexion, je me suis dit que le relationnel je l’avais déjà ainsi que le soin à la personne grâce à mon métier. Pourquoi pas allier les deux et gagner plus d’argent en tant qu’infirmier. Cela ne me prenait que quelques heures dans la semaine et me rapportait quelques centaines d’euros assez rapidement.

Cette activité complémentaire, en plus de m’apporter un salaire plus décent me redonnait goût au travail. J’ai donc poursuivi cette activité et j’ai appris à d’autres amis à profiter de cette opportunité. Cet argent est bienvenu car il me permet de faire des projets auxquels je ne pensais pas avant. J’ai pu voyager à Bali, à Saint Petersbourg avec mon mari. On envisage prochainement un voyage au pays du roi lion, le Kenya, avec nos filles. Ça sera notre premier voyage à l’étranger en famille !

Nous commençons également à mettre de côté pour acheter notre future maison de famille. Je n’aurais jamais envisagé de tels projets juste avec mon salaire d’IDE. Cette solution m’a apporté beaucoup dans la vie et j’ai envie de la partager et en particulier avec les infirmiers car nous avons beaucoup de qualités pour réussir et car nous méritons à mon sens, une plus grande rémunération pour les soins que nous pouvons apporter aux personnes qui en ont besoin. Cette opportunité est donc à envisager comme un complément de revenu intéressant à condition de vouloir travailler à côté de son emploi d’IDE.

Cet article vous a plus ? Partagez-le avec vos amis infirmièr(e)s et abonnez-vous à mon compte instagram !

Et si vous cherchez d’autres idées de reconversion, comment financer votre reconversion et plein d’autres sujets pratiques (faire un bilan de compétences infirmier, entreprendre, etc.), inscrivez-vous à ma newsletter en bas de cet email.

Chaque semaine, je publie des témoignages et des conseils d’infirmières qui ont réussi leur reconversion.

Charlotte

Ce contenu est protégé par des droits d'auteur

Tu es INFIRMIÈRE et tu aimerais ÉVOLUER professionnellement?

 

7 jours de conseils gratuits pour te donner des idées de reconversion

avec ton diplôme d'infirmière

Ton inscription est confirmée ! Vérifie dans ta boîte mail (et spams), tu as dû recevoir ton 1er conseil !

Tu es INFIRMIER(E) et tu aimerais ÉVOLUER professionnellement ?

 

7 jours de conseils gratuits pour te donner des idées de reconversion

avec ton diplôme d'infirmier(e)

Ton inscription est confirmée ! Je viens de t'envoyer ton premier email -Charlotte

"De ma vie d'IDE à ma vie IDEale"

est actuellement fermée

Mais tu peux dès maintenant rejoindre la liste d'attente pour faire partie des premiers à être prévenus de la sortie de la prochaine session !

Ton inscription est confirmée ! Pour patienter, je viens de t'envoyer un premier email avec des conseils utiles à ta reconversion -Charlotte

Télécharger le programme

 

Renseigne tes coordonnées pour télécharger le programme

 

Merci pour votre intérêt, consultez votre boîte mail pour récupérer le programme

Share This