Quels sont les avantages et les inconvénients du secteur public et du secteur privé ?

Sur le marché du travail, dans le milieu des soins, tu auras plusieurs possibilités : travailler dans le secteur public ou le secteur privé.

 

Le secteur public regroupe tous les établissements qui sont sous la tutelle totale ou partielle de l’État et des collectivités locales. Il dispose de fonds publics pour assurer son fonctionnement.

Il y a un parcours à suivre pour devenir titulaire de la fonction publique hospitalière : une phase de stage avant de pouvoir être titularisée.

 Le secteur privé, quant à lui, regroupe les entreprises ou associations qui n’ont pas de lien avec l’État.

À noter avant que tu n’ailles plus avant dans la lecture de cet article : j’ai tenté ici de mettre en lumière des généralités quant aux deux secteurs public et privé. Il existe bien entendu de nombreuses situations spécifiques à chaque établissement.

Pour avoir une vision d’ensemble, je vous ai posé directement la question sur le groupe Facebook de Charlotte K et tu pourras lire les réponses des professionnelles qui ont travaillé dans les deux secteurs à la fin de cet article.

 

1-Quels sont les avantages et les inconvénients du secteur public ?

 

Parmi les avantages à travailler dans le secteur public, on trouve :

+ Une plus grande proposition de services. En effet, les centres de soin appartenant à ce secteur offrent souvent une palette de services, de soins, complète. Le secteur privé est plus spécialisé.

Les moyens mis à disposition dans de grands établissements universitaires sont plus conséquents que dans des structures privées.

+ La sécurité de l’emploi : Un agent public qui devient titulaire a la sécurité de l’emploi à vie. Il est rare qu’une personne titularisée soit licenciée. De plus, en cas de suppression de poste ou de service, la fonction publique se doit de proposer un poste équivalent en termes de missions.

+ La stabilité, la certitude du salaires : Dans le secteur public, un fonctionnaire est rémunéré selon son indice. C’est-à-dire qu’il a un nombre de point qui dépend de son ancienneté et de sa catégorie (A, B ou C). Donc pas de surprise, les mêmes règles s’appliquent à toutes les personnes titulaires de la fonction publique.

+ La transmission : Les deux secteurs, public et privé, ont une vocation de formation, de transmission. Ils accueillent donc en permanence des stagiaires de toutes les professions. Cela contribue à rendre l’environnement de travail très stimulant et challengeant. Le rôle de transmission des infirmières est assuré mais ce point ne concerne pas la formation continue qui est à l’appréciation de la direction.

+ L’accueil de patients très divers et la participation à une mission d’intérêt général : La mission du service public hospitalier est d’assurer une couverture santé de qualité pour tous. Les agents de la fonction publique hospitalière font vivre ces valeurs par le travail quotidien. Ils sont amenés à prendre en charge des personnes d’horizons très différents.

 

En revanche, ce secteur peut présenter des inconvénients :

+ Le système des salaires est assez rigide : Cette grille des salaires est fixe et ne permet pas de négociation entre l’agent et la direction, contrairement au secteur privé.

+ La lenteur du changement couplée paradoxalement à des modifications à chaque gouvernement ou changement de ministre : La machine est énorme, très protocolaire. Le changement peut prendre beaucoup de temps à se mettre en place. Cependant, chaque gouvernement souhaitant apporter sa pierre à l’édifice, instaure de nouveaux protocoles auxquels le personnel doit d’adapter. 

+ Des demandes de mutations qui peuvent ne pas aboutir : Les mutations ne peuvent se faire qu’à certaines conditions et peuvent être refusées pour « nécessité de service ».

+ Il peut être difficile de mobiliser son CPF.

 

 

Le cas des contractuelles de la fonction publique hospitalière : 

En fonction des besoins, les établissements du secteur public peuvent embaucher des agents qui ne sont ni stagiaires, ni titulaires. Ces professionnels ont un contrat en CDD ou en CDI avec la structure concernée (collectivité territoriale, hôpital public, centre médico-social etc.) un peu à la manière des salariés du secteur privé.

Les personnes contractuelles n’ont pas exactement les mêmes avantages que les titulaires, notamment au niveau du nombre de jours de congés. L’accès aux concours de la fonction publique leur est ouvert après un certain nombre d’années. Et les contractuelles peuvent passer un concours interne qui comporte moins d’épreuves que le concours externe.

Le concours réussi, les années d’ancienneté peuvent être reprises dans certaines professions.

 

2-Quels sont les avantages et les inconvénients du secteur privé ?

Quels avantages y a-t-il à travailler dans le secteur privé ?

+ Un secteur plus dynamique : Ces structures sont plus petites avec un comité de direction plus restreint souvent que les grands établissements publics. Il est donc plus facile et plus rapide de mettre en place des changements.

+ Des établissements à échelle parfois plus humaine. Les structures peuvent être plus petites que les grands hôpitaux universitaires par exemple.

+ L’enseignement : Comme le secteur public, le privé est dynamique en termes d’enseignement et de formation de stagiaires de nombreuses professions.

 

Quels inconvénients retrouve-t-on dans le secteur privé ?

+ La sécurité de l’emploi n’est pas garantie : Dans le secteur privé, pas de titularisation, pas de sécurité de l’emploi. Un agent peut être licencié, l’entreprise faire faillite sans devoir retrouver un poste équivalent à ses agents.

+ Un certain positionnement tarifaire dissuasif : Les honoraires et dépassements d’honoraires pratiqués dans les établissements privés les rendent difficile d’accès pour une certaine partie de la population.

 

 

3- Avantages et inconvénients des secteurs public et privé : Quel est votre avis sur le sujet ?

Comme tu l’as certainement lu dans l’introduction de cet article, pour avoir une vision d’ensemble de ce vous en pensiez, vous, membres de la communauté de Charlotte K et professionnelles de la santé, je vous ai posé la question sur Facebook. 

Tu pourras lire dans cette dernière rubrique une compilation de toutes les réponses apportées.

 

Selon vous, le secteur public présente les avantages suivants :

+ La sécurité emploi, des services variés, la possibilité de temps partiel ou de disponibilité, des salaires corrects et des avantages sociaux.

+ La possibilité de détachement, de demande de mutation, les jours « enfants malade », ceux d’arrêts maladie et de carence.

+ Les grilles salariales facilement accessibles, le cadre posé et sécurisant (procédures, protocole, médecin toujours présents).

+ Beaucoup de variétés de contrats et de statuts (contractuel, stagiaire, titulaire, vacataire, cdi, cdd).

+ Pour les ultramarins fonctionnaires en métropole : des billets d’avion pris en charge par employeur et le droit à des congés rallongés sous condition.

+ Des avantages avec le CGOS (hospitalier) ou CNAS (territoriale mais non systématique) intéressants pour les familles.

+ En théorie la pris en charge des soins effectués par les fonctionnaires dans l’établissement dans lequel ils travaillent.

+ Un abonnement au transport collectif pris en charge de 50 %.

+ La possibilité de temps partiel de droit ou disponibilité de droit, c’est à dire qui ne peut être refusé (enfant de moins de 3 ans, RQTH, …).

+ Le calcul des retraites très avantageux pour les fonctionnaires ayant fait carrière complète dans la fonction publique.

Hôpital public ou clinique quels avantages, quels inconvénients

Selon vous, les inconvénients du secteur public sont les suivants :

+ Il est difficile de quitter la fonction publique.

+ La mobilité est compliquée. Les salaires ne sont pas négociables. 

+ Les services sont plus classiques.

+ L’impression parfois de travailler à la chaîne avec une ambiance de travail qui peut être compliquée.

+ Pour les fonctionnaires, pas d’indemnité journalière de la CPAM en cas de maladie.

+ Les arrêts longs ne comptent pas pour des années en activité pour la retraite pour les agents fonctionnaires (CLM).

+  Le devoir de s’adapter à de nouvelles reformes récurrentes à chaque gouvernement, et ou nouveau ministre de la santé, ministre de la fonction publique.

+ Les hiérarchies sont souvent complexes.

+ Les fonctionnaires et les contractuelles de droit public ne cotisent pas pour le chômage. Pour les contractuels de droit privé si l’administration n’a pas signé de convention avec pôle emploi, le droit au chômage peut s’avérer être difficile à faire valoir.

 

 

Vos partages sur les avantages du secteur privé : 

+ Il y a plus de liberté au niveau du contrat, plus de compétences développées, plus de choix de métiers, plus de mobilité, un salaire plus facilement négociable.

+ Il est plus facile de provoquer le changement.

+ La dotation en matériel est confortable

+ On a l’impression d’avoir plus de temps pour prendre soin et l’ambiance de travail est plus agréable.

+ Un abonnement au transport collectif pris en charge de 50 % 

+ Des avantages complémentaire existent, à l’appréciation de la structure (crèche, chèque cadeau/vacances).

Et selon vous, voilà les inconvénients du secteur privé :

+ Il y a moins de spécialités de travail selon les établissements.

+ Le salaire et les congés dépendent de la convention, les informations sont difficiles à trouver.

+ Certains patients deviennent des clients.

+ La mutuelle est obligatoire si l’établissement dépasse un certain nombre de salariés.

+ On constate parfois une moindre valorisation des compétences acquises.

+ On peut également noter des valeurs divergentes avec la façon de manager et sur le projet de l’entreprise.

 

Ce format te plait et t’inspire ? Tu peux retrouver le dernier article sur la reconversion des infirmières en infirmières commerciales.

+ Si tu es infirmier ou infirmière et que tu cherches à te reconvertir ou évoluer professionnellement, viens rejoindre le groupe Facebook d’IDE en quête d’évolution professionnelle et n’hésite pas à nous suivre sur les réseaux sociaux, Youtube et Instagram.

+ Si tu souhaites atteindre ta vie IDEale, viens découvrir mon accompagnement pensé par et pour des infirmières en quête d’évolution ou de reconversion professionnelle. 

4.7/5 - (4 votes)
Share This