Infirmière dans le social et le médico-social

Comment exercer autrement en tant qu’infirmière ? Si le milieu hospitalier ou le milieu du soin ne te plait plus, quelles sont les autres façons d’exercer en tant qu’infirmière ? Même si tu connais sûrement de près ou de loin le milieu social ou médico-social, tu ne connais peut-être pas toutes les structures au sein desquelles une IDE peut travailler.

Il existe plusieurs types de structures médico-sociales dans lesquelles les infirmiers peuvent exercer. Voici quelques exemples afin de vous ouvrir de nouveaux horizons !

Delphine, infirmière en milieu associatif, nous partage dans cet article, toutes les façons d’exercer en tant qu’IDE dans le social et le médico-social.

 

Les CSAPA  et les CAARRUD

 

1/ Définition

 

Les CSAPA (Centres de soins, d’accompagnement et de prévention en addictologie ) et les CAARRUD (Centre d’Accueil et d’Accompagnement à la Réduction des risques des Usagers de Drogues) sont des lieux d’accueil, d’écoute, d’information, de soin, d’accompagnement destinés aux personnes rencontrant des difficultés avec leur consommation de substances psychoactives ou avec une addiction sans substances (exemple : le jeu pathologique).

Les CAARRUD proposent un accueil presque inconditionnel (règles : respecter l’équipe et de ne pas consommer sur place) et accueillent des personnes en situation de grande précarité, tandis que les CSAPA accueillent des usagers inscrits dans une démarche de suivi.

 

2/ Au quotidien

 

L’IDE accueille et accompagne les usagers. Il participe en lien avec les médecins à leur projet de soins. Il apporte un soutien rapproché au traitement des patients en difficulté que ce soit au centre ou en visite à domicile. Au CSAPA, il propose aussi des séances de groupe aux consultants. Il participe à l’actualisation et au suivi des dossiers informatiques des patients.

 

3/ Horaires et congés

 

35 heures semaine sur une amplitude horaire qui va généralement de 9h à 18h.

Aucun WE ni jour férié n’est travaillé.

En plus des 5 semaines de congés annuels, l’IDE bénéficie de congés trimestriels, entre 6 et 15 jours par an selon les Conventions.

 

4 et 5/ Avantages et inconvénients 

 

Les usagers des CAARRUD et CSAPA ont souvent des parcours de vie difficiles. Les accompagner est une mission passionnante. Cependant il faut être bien équilibré psychiquement afin de ne pas se retrouver soi-même en difficulté.

 

 

 

Les Appartements de Coordinations Thérapeutiques (ACT)

 

1/ Définition 

 

Les missions assurées actuellement par les appartements de coordination thérapeutique sont précisées par l’article 1er du décret n° 2002-1227 du 3 octobre 2002 (JO du 4 octobre).
Les appartements de coordination thérapeutique sont des structures qui hébergent dans des logements individuels à titre temporaire des personnes (seules ou plus rarement des familles) en situation de fragilité psychologique et sociale et nécessitant des soins et un suivi médical. La prise en charge est médicale, psychologique et sociale, elle s’appuie sur une double coordination médico-sociale devant permettre l’observance aux traitements, l’accès aux soins, l’ouverture des droits sociaux (allocation aux adultes handicapés, revenu minimum d’insertion…) et l’aide à l’insertion sociale.
La coordination médicale est assurée par un médecin assisté par un/des infirmier(s). 

 

2/ Au quotidien 

 

En lien avec le médecin coordinateur, l’IDE organise la coordination médicale, en l’articulant avec la coordination sociale grâce au travail d’équipe avec les travailleurs sociaux.

L’IDE accompagne les usagers, à domicile et dans les différentes structures de soins, ainsi que lors d’ateliers de groupe. Il évalue les besoins en santé de chaque usager, et accompagne chacun de façon adaptée vers une meilleure compréhension de ses pathologies et vers une autonomie. Il organise des ateliers de groupe pour les sujets susceptibles de concerner tous les usagers.

Ses missions comprennent : 

  • la constitution et la gestion du dossier médical ;
  • les relations avec les médecins prescripteurs libéraux, hospitaliers et les réseaux ville-hôpital ;
  • la coordination des soins (HAD, SSIAD, infirmiers libéraux, kinésithérapeutes…) ;
  • l’aide à l’observance thérapeutique ;
  • l’éducation à la santé et à la prévention ;
  • les conseils en matière de nutrition ;
  • la prise en compte éventuelle des addictions en lien avec le dispositif spécialisé ;
  • le respect des conditions de sécurité (élimination des déchets…)
  • le soutien psychologique des malades.

 

3/ Horaires type

 

En général 9h/13h- 13h30/16h30, variable selon chaque ACT mais 35 heures/ semaine.

Aucun WE ni jour férié n’est travaillé.

En plus des 5 semaines de congés annuels, l’infirmier bénéficie de congés trimestriels, entre 6 et 15 jours par an selon les Conventions.

 

4/ Avantages 

 

Les patients restent longtemps dans la structure (de plusieurs mois à plusieurs années), la prise en charge se fait donc sur un temps long qui permet de créer un lien de confiance.

L’IDE bénéficie d’une grande autonomie d’organisation.

Les missions sont riches et variées.

 

5/ Inconvénients

 

La nécessité d’être extrêmement autonome si l’on aime être guidée et cadrée.

L’absence totale de soins techniques si on est attaché à exercer des soins.

 

En savoir plus : https://annuaire.action-sociale.org/etablissements/readaptation-sociale/appartement-de-coordination-therapeutique–a-c-t—165.html

 

 

Les Foyers d’Accueil Médicalisé (FAM), Maisons d’Accueil Spécialisé (MAS) et Instituts Médico-éducatifs (IME)

 

1/ Définitions

 

Les FAM ont pour mission d’accueillir des personnes handicapées physiques et/ou mentales. L’état de dépendance totale ou partielle des personnes accueillies en FAM les rend inaptes à toute activité professionnelle et nécessite l’assistance d’une tierce personne pour effectuer la plupart des actes essentiels de la vie courante ainsi qu’une surveillance médicale et des soins constants. Il s’agit donc à la fois de structures occupationnelles et de structures de soins.

Les MAS ont pour mission d’accueillir des adultes handicapés en situation de « grande dépendance », ayant besoin d’une aide humaine et technique permanente, proche et individualisée.

Les IME ont pour mission d’accueillir des enfants et adolescents handicapés atteints de déficience intellectuelle quel que soit le degré de leur déficience.

 

2/ Au quotidien

 

L’IDE est responsable de la tenue du dossier médical, de l’organisation et de la réalisation des soins (plus de soins techniques en MAS qu’en FAM, variable pour ce qui est des IME selon le type de public accueilli), de la coordination du suivi médical, de l’organisation des RDVs médicaux (médecins, labos, kinés…), de l’élaboration du projet de soins. Avec le médecin coordinateur de la structure, il travaille en équipe avec d’autres IDE, des moniteurs éducateurs, des éducateurs spécialisés, des animateurs, des psychologues.

 

3/ Horaires type

 

Très variables selon la taille et l’organisation de chaque structure, et le nombre d’IDE dans l’équipe. Travail de nuit assez rare. Dans la plupart des structures les IDE travaillent les WEs, souvent 1 we/3.

Parfois les IDE bénéficient de congés trimestriels en plus des congés annuels, cela dépend des structures.

 

4/ Avantages

 

L’IDE suit les patients sur de longues périodes, plusieurs années, cela permet d’extrêmement bien connaître les patients et leur famille et de créer un lien de confiance.

 

5/ Inconvénients

 

Les journées se ressemblent, une routine peut s’installer et donc lasser ceux qui aiment l’aventure.

Les liens avec les familles ne sont pas toujours faciles.

 

Il existe encore beaucoup d’autres structures

La liste ci-dessous n’étant probablement pas exhaustive.

 

1/ Les équipes de maraude

Les salariés de ces équipes vont à la rencontre des personnes précaires, créent un lien social et analysent les besoins de chaque personne rencontrée afin d’y répondre au mieux. Par exemple, les IDE des EMA (Equipe Mobile d’Intervention) du SAMU SOCIAL.

 

2/ Les LHSS (Lits Halte Soin Santé)

Ils hébergent à temps complet et de manière inconditionnelle des personnes sans domicile ayant une pathologie aigüe ne nécessitant pas d’hospitalisation. Dans ces centres, la prise en charge se déploie en effet autour du souci d’améliorer l’état général du patient.


3/ Les LAM ( Lits d’Accueil Médicalisés)

Ils accueillent des personnes sans domicile atteintes de pathologies lourdes et chroniques, irréversibles, séquellaires ou handicapantes, de pronostic plus ou moins sombre, pouvant engendrer une perte d’autonomie et ne pouvant être prises en charge dans d’autres structures.

 

4/ Les « agents de santé »

IDE qui permettent aux personnes en situation d’exclusion sociale d’agir sur leur santé afin de se réinsérer dans la vie socio professionnelle par le biais, notamment d’un accompagnement individualisé vers les soins. 

 

5/ Les Appartements Thérapeutiques

(À ne pas confondre avec les Appartements de Coordination Thérapeutique !) :  Les appartements thérapeutiques sont des unités de soins, à visée de réinsertion sociale, mises à la disposition de quelques patients pour des durées limitées et nécessitant une présence importante continue des personnels soignants. 

Ils sont directement rattachés à un hôpital, et l’accompagnement est fait par les équipes de secteur (infirmiers, assistants sociaux, psychologues…).

 

6/ Les Foyers de l’Aide Sociale à L’Enfance

L’IDE coordonne le parcours de soins des mineurs accueillis.

 

7/ Les Accueils de jour et accueils thérapeutiques de jour 

À destination des personnes âgées encore à domicile mais en perte d’autonomie, les accueils de jour évitent l’isolement de la personne âgée en lui permettant de s’investir dans des activités valorisantes, de rester active, de s’intégrer dans un réseau relationnel. Ils offrent une palette de rencontres et d’activités qui permettent de maintenir l’autonomie. L’IDE y assure un lien avec les familles, la prise en charge des traitements et gère les situations d’urgence.

 

Le salaire en milieu social et associatif

 

Les associations du médico-social rémunèrent leurs salariés selon les Convention 66 ou 51. Les salaires y sont inférieurs à ceux des hôpitaux publiques. Parfois c’est la Convention CHRS qui est appliquée, attention cette Convention est vraiment très désavantageuse pour les IDE.

Cependant, quelle que soit la Convention et le salaire annoncés, n’hésitez pas à négocier le salaire lors des entretiens. Ces structures ayant des difficultés à recruter des IDE, il est fréquent qu’elles acceptent finalement de vous rémunérer au-dessus de ce qui est annoncé dans l’annonce et prévu par la Convention. Vous n’avez jamais rien à perdre à essayer, libre à vous ensuite de refuser le poste si le salaire négocié ne vous convient pas.

 

Quelques conseils

 

Si vous êtes attirés par un de ces modes d’exercice, n’hésitez pas à postuler afin de rencontrer l’équipe et de vous faire préciser les missions exactes de l’IDE ainsi que l’organisation du service. Vous pouvez aussi demander à passer une journée ou quelques heures avec l’IDE en poste s’il y en a un afin de mieux vous rendre compte de ses missions et voir si cela vous intéresse.

 

N’hésitez pas à adresser des candidatures spontanées aux structures proches de chez vous, sans attendre la parution d’une offre d’emploi !

 

Si vous pensez à travailler auprès des personnes en situation de grande précarité, assurez-vous d’avoir la solidité psychique nécessaire à ce type de poste car si vous ne l’avez pas vous pourrez être très fortement ébranlés dans votre propre équilibre psychologique. Vous vous retrouverez alors vous-même en difficulté, ce qui ne sera bon ni pour vous, ni pour les personnes accompagnées.

Delphine

 

Ce contenu est protégé par des droits d'auteur

Tu es INFIRMIÈRE et tu aimerais ÉVOLUER professionnellement?

 

7 jours de conseils gratuits pour te donner des idées de reconversion

avec ton diplôme d'infirmière

Ton inscription est confirmée ! Vérifie dans ta boîte mail (et spams), tu as dû recevoir ton 1er conseil !

Tu es INFIRMIER(E) et tu aimerais ÉVOLUER professionnellement ?

 

7 jours de conseils gratuits pour te donner des idées de reconversion

avec ton diplôme d'infirmier(e)

Ton inscription est confirmée ! Je viens de t'envoyer ton premier email -Charlotte

"De ma vie d'IDE à ma vie IDEale"

est actuellement fermée

Mais tu peux dès maintenant rejoindre la liste d'attente pour faire partie des premiers à être prévenus de la sortie de la prochaine session !

Ton inscription est confirmée ! Pour patienter, je viens de t'envoyer un premier email avec des conseils utiles à ta reconversion -Charlotte

Télécharger le programme

 

Renseigne tes coordonnées pour télécharger le programme

 

Merci pour votre intérêt, consultez votre boîte mail pour récupérer le programme

Share This