Sélectionner une page
Hello les IDE ! Vous êtres nombreuses parmi celles qui sont en pleine reconversion infirmière, à vouloir vous tourner vers, l’hypnose !
Après infirmière, l’univers de l’hypnose semble être en effet une solution parfaite !
Besoin du plus de zen attitude, envie de moins de stress… les médecines naturelles sont un secteur de prédilection pour les IDE en reconversion !
Encore une fois, pour vous aider dans votre démarche de réflexion, je vous ai trouvé un super témoignage, celui de Laura Beauchamp, hypnothérapeute, qui vous révèle ici son doux quotidien.

 

Parcours professionnel

 

Peux-nous parler de parcours professionnel ?

 

“Cela fait 2 ans et demi que j’ai créé ma boîte. Mais on peut dire que je pratique depuis 3 ans…
C’est une reconversion professionnelle. Avant je travaillais au sein de la Politique de la Ville dans les quartiers sensibles de Paris.
Durant mes formations, j’ai commencé à “m’exercer” sur mes proches. Ce n’est pas l’idéal, mais pour débuter il faut bien. Ensuite, je me suis enfin lancée pour recevoir en séance individuelle. En parallèle, j’ai créé une formation d’Auto-Hypnose pour apprendre aux personnes à se mettre eux-mêmes en état hypnotique (un super outil de développement personnel). Au début je l’animais avec une collègue et aujourd’hui j’anime seule ces formations. Puis aux séances individuelles et aux formations se sont greffés les séjours “bien-être” à la campagne (toujours avec cette collègue, nous avons animé 2 week-ends de déconnection autour de l’Hypnose, en pleine nature). Petit à petit, j’ai également proposé mes services en entreprise (atelier Auto-hypnose, séance de groupes, séance de méditation guidée, etc).

 

Au fil du temps, j’adapte mes offres et j’essaye de créer de nouveaux services.
Avec le confinement j’ai pu créer des programmes en ligne (un pour se libérer du tabac et un autre pour booster sa confiance et son estime).
Au rythme des rencontres de la vie, je me glisse dans certains projets/mouvements. J’interviens par exemple au sein du mouvement SILENCE ou chez Iconoclass encore chez BLOOM.
Je me laisse porter par les rencontres et m’investi dans les différents projets qui s’offrent à moi.”

 

Devenir hypnothérapeute, pourquoi pas ?

 

Pourquoi as-tu choisi de devenir hypnothérapeute ?

 

“Je ne m’épanouissais plus dans mon ancien job (il y avait un décalage entre ce que je faisais et mes valeurs, je ne me sentais plus alignée, j’y allais à reculons, bref j’allais tout droit vers un burn-out …) Donc j’ai décidé de quitter ce poste ! Mais que faire ? Avec des études de sciences po et ne voulant plus travailler dans l’administration ou le milieu politique, pas facile !
Je souhaitais toujours aider les gens, “œuvrer pour un monde meilleur”. Mais j’étais un peu perdu suite aux désillusions liées à mon ancien taff (à la base le projet était : améliorer le cadre de vie des habitants défavorisés, mais c’était devenu de l’affichage politique ).
J’ai des cousins éloignés qui sont hypnothérapeutes et quand ils m’en ont parlé, ça a fait “tilt” dans ma tête, mon corps. Je me suis renseignée, j’ai testé une courte formation d’Auto-hypnose que j’ai adoré. J’avais mis assez de côté pour financer les formations, une formation débutait une semaine après la fin de mon contrat … bref tout était réunis pour que je saute le pas ! J’ai suivi mon intuition et je ne regrette pas. J’allais pouvoir aider les gens, mais en étant autonome et sans rendre de compte à personne.”

 

Quelle est la définition de l’hypnothérapie ?

 

L’hypnothérapie qu’est-ce que c’est pour toi ?

 

“C’est un outil fabuleux, qui est simple, naturel et efficace. L’hypnose permet d’accompagner un grand nombre de thématiques en plaçant la personne au cœur de son évolution.

 

Ce n’est pas moi qui fais. Ce sont les personnes qui me consultent qui évoluent par elles-mêmes, je ne fais que les accompagner, les guider !
L’état hypnotique permet d’avoir accès à son inconscient, d’avoir une communication privilégiée avec lui pour mettre en place des nouvelles stratégies, ou des nouveaux comportements / façons de penser / d’agir / de ressentir / de communiquer/ etc … L’hypnose permet de changer l’angle de vue que l’on a sur la vie et sur nous-même pour que ce soit plus confortable.
Il faut voir l’inconscient comme un grand réservoir de ressources. (les ressources sont des qualités, acquis ou compétence, comme la confiance, la patience, la sérénité, l’amour de soi, le courage, etc.). Et nous avons en nous, toutes les ressources nécessaires pour évoluer dans le sens que l’on désire, il suffit d’aller piocher dans ce réservoir (grâce à l’état hypnotique).”
 

 

Quel diplôme pour devenir praticien en hypnose ?

Quel diplôme faut-il obtenir pour devenir hypnothérapeute ?

 

“Aucun diplôme n’est reconnu par l’Etat malheureusement.
Il y a des instituts privés qui forment à l’hypnothérapie.
Il y a souvent 3 niveaux : 1) technicien / 2) praticien / 3) maître-praticien

 

Vous pouvez vous lancer sans rien (oui oui, puisque ce n’est pas réglementé !).
Mais je vous invite à avoir au moins le niveau praticien et vous former également à la PNL (programmation neuro-linguistique).
Après chacun est différent et aura plus ou moins besoin de continuer à se former.”

 

Après infirmière, quelle formation d’hypnose choisir ?

 

Comment se déroule la formation ? 

 

“La formation que j’ai suivie chez Psynapse se fait en présentiel. Il y a une alternance en théorie et pratique. Ce qui est vraiment super, car on expérimente tous les protocoles à la fois en tant que “sujet” et tant que “thérapeute”. On teste tous les protocoles les uns sur les autres, c’est très enrichissant.
Les profs, très pédagogues, sont à l’écoute, il y a de nombreux cas pratique. On travaille beaucoup sur nous durant cette formation, ce qui est nécessaire pour être une bonne thérapeute.
À la fin des 3 niveaux, il y a un examen qui vient valider (ou non) la certification.”

 

Combien coûte une formation à l’hypnose ?

 

Quel est le prix d’une telle formation ?

 

“Ça dépend des instituts, du niveau passé, et de l’époque. Je sais qu’en 3/4 ans, les prix de mon institut ont augmenté.
Mis bout à bout (technicien / praticien / maître-prat’ HYPNOSE + technicien et praticien PNL + spécialité tabac et poids + psychopathologie + spécialité anneau gastrique) : un peu moins de 10 000 euros. J’ai fait une demande d’aide à Pôle Emploi qui m’a attribué une bourse de 3000 euros (attention, c’est un gros dossier à créer, il faut être persuasive !)”

 

La journée type d’une hypnothérapeute

 

Quelle est ta journée type en tant qu’hypnothérapeute ? Comment une infirmière peut-elle pratiquer l’hypnose ?

 

“Il n’y a pas de journée type. Comme je ne pratique pas que les séances individuelles en cabinet, je peux parfois être en entreprise, ou alors animer un atelier pour Silence ou autre !
  • Facebook
  • Pinterest
  • Twitter
  • Gmail

 

En tout cas, il faut prendre en compte, en plus du métier d’hypnothérapeute, tout le côté “entrepreneur”. Je n’avais pas en tête avant de me lancer pour être honnête. Personne ne vous attend, vous devez vous faire connaître et il y a de plus en plus de personnes qui se forment à l’Hypnose …
Donc il faut être organisée, puisqu’en plus de l’Hypnose à proprement parlé, il faut faire de la compta, de la com’, du marketing, du graphisme (pour communiquer sur vos event ou autre), etc.”
 

 

Avantages du métier d’hypnothérapeute

 

Qu’est-ce que tu préfères dans ton métier ? 

 

“Quand je revois une personne que j’ai accompagnée et qui me raconte tout ce qui a changé pour elle. C’est tellement satisfaisant, et je ne manque pas de rappeler à ces personnes que c’est bien grâce à elles qu’elles ont évolué et non pas grâce à moi. C’est leur inconscient qui a bien travaillé.
Les formations Auto-hypnose : j’aime beaucoup transmettre et faire en sorte que les gens soient autonomes par la suite !”

 

Inconvénients du métier d’hypnothérapeute

 

Quelles difficultés as-tu rencontrées dans ton installation en libérale ?

 

“Le fait d’être isolée (car on a plus de collègues, on est seule dans le cabinet), faire face aux doutes du début qui sont légitimes (quand on n’a pas beaucoup de séances, qu’il faut payer les factures, etc). Mais il faut garder confiance. C’est normal de ne pas avoir un agenda complet dès le début, il faut être bienveillante envers soi-même dans ces moments-là !
Partager et échanger avec d’autres personnes qui se sont formées avec vous, c’est top (mais surtout ne pas se comparer – on est tous différents, donc pas de comparaison possible )
Et puis se rendre compte de tous les “à-côté” de ce métier que j’ai énoncé plus haut (ça peut prendre une grande part dans la journée parfois !)”

 

Comment as-tu réussi à les surmonter ? 

 

“J’ai assisté à des supervisions, j’ai continué de travailler sur moi (sur ma confiance, ma légitimité, mon estime) avec d’autres thérapeutes. J’ai appris à développer une certaine patience et bienveillance envers moi-même. Je me suis formée aux soins énergétiques, ce qui m’a beaucoup apporté. J’ai également bossé sur mon optimisme.
Je me suis liée d’amitié avec des camarades de formation, on se soutenait.”

 

Si tu avais dû choisir un autre métier, lequel aurais tu fais ? Pourquoi ? 

 

“Ébéniste : pour fabriquer quelque chose de concret et beau avec mes mains, en lien avec une matière naturelle.
Caféologue : pour voyager dans le monde à la recherche du meilleur café.

 

(Ce sont les deux métiers qui me plaisaient et m’attiraient quand j’ai su que je devais quitter mon ancien emploi.).”

 

Laura Beauchamp est hypnothérapeute et exerce au sein de son cabinet à Paris 2.
  • Facebook
  • Pinterest
  • Twitter
  • Gmail
N’hésitez pas à aller faire un tour sur son super compte Instagram : @Hello.Hypnose

Tu es INFIRMIÈRE et tu aimerais ÉVOLUER professionnellement ?

 

7 jours de conseils gratuits pour te donner des idées de reconversion avec ton diplôme d'infirmière

Ton inscription est confirmée ! Vérifie dans ta boîte mail (et spams), tu as dû recevoir ton 1er conseil !

Newsletter : Offre exceptionnelle

 

Rejoindre la communauté Charlotte K et bénéficier de 10% de remise !

Votre inscription est confirmée! Vérifiez votre boîte mail

Tu es INFIRMIÈRE et tu aimerais ÉVOLUER professionnellement?

 

7 jours de conseils gratuits pour te donner des idées de reconversion

avec ton diplôme d'infirmière

Ton inscription est confirmée ! Vérifie dans ta boîte mail (et spams), tu as dû recevoir ton 1er conseil !

Pin It on Pinterest

Share This