Giulia : reconversion d’infirmière à massothérapeute

 

Pourquoi ne pas s’orienter vers le bien-être pur ? Pourquoi ne pas sortir des soins d’accompagnement quotidiens des patients, des gestes techniques parfois douloureux, pour ne proposer qu’une bulle de temps suspendu, de confort, d’apaisement ? C’est la nouvelle voie qu’a choisie Giulia en entamant une reconversion d’infirmière à massothérapeute.

 

Une massothérapeute est une professionnelle de la massothérapie.

La massothérapie est une discipline qui vise à soigner par le massage. Ce métier ancestral, qui est pratiqué depuis la nuit des temps, a été au fil des années modernisé, perfectionné. Il permet de proposer des soins à tout âge de la vie pour apporter du bien-être, plus de confort dans la vie quotidienne ou dans certaines situations difficiles. La démarche de soin est une démarche holistique, qui travaille sur les énergies, le passage d’étapes de la vie.

 

Giulia nous raconte, dans cet article, son cheminement, les formations effectuées et sa nouvelle activité !

 

 

Raconte-nous ton parcours en toute transparence

 

« Je suis diplômée depuis juillet 2017. J’ai travaillé à l’APHP au sein de l’équipe de suppléance pendant trois ans. Je changeais d’affectation de service tous les mois, ce qui fait que j’ai pu faire toutes les spécialités de l’hôpital. C’était très formateur, j’y ai appris énormément de choses que ce soit dans la technique, dans le relationnel avec les équipes ou encore l’adaptabilité.

Après la crise Covid, j’ai pris une disponibilité car je commençais à en avoir marre du public, des conditions de travail qu’on connait bien, qui finissent par être épuisantes. J’avais besoin de voir autre chose et comme je n’avais pas d’accroche spécifique avec une spécialité en particulier, j’ai commencé à faire de l’intérim et des vacations.

Le but au départ étant de voir des établissements différents pour ensuite voir celui qui me plaisait le plus, pour pouvoir me fixer. Finalement, je n’ai pas trouvé ce que je cherchais, que ce soit dans le public ou dans le privé.

C’est là que j’ai commencé à me rendre compte que je n’étais plus tellement intéressée par le métier. Je n’y trouvais plus de sens. »

 

Comment as-tu trouvé ta nouvelle voie ?

 

« Comme j’étais perdue, j’ai fait des recherches sur internet pour une reconversion et je suis tombée sur Charlotte K.

Ce que proposait Charlotte me plaisait beaucoup donc je me suis lancée dans le programme. J’avais besoin de faire le point et surtout d’aide pour le faire. J’ai fait mon accompagnement avec Mathilde qui a été formidable. On a peaufiné mon projet au fur et à mesure et j’en suis venue à être praticienne en massages et soins énergétiques du féminin.

J’avais beaucoup aimé l’obstétrique et la gynécologie en tant qu’IDE mais je ne voulais plus être dans la prise en charge médicale. Je voulais plutôt être dans les médecines douces et le bien-être. Je me suis renseignée et j’ai fini par trouver l’école de formation qui correspondait à mes attentes. J’ai ouvert mon cabinet début mars !

Je suis toujours en disponibilité de l’AP. Ma demande de rupture conventionnelle a été refusée donc je continue l’intérim deux jours par semaine et mon activité à côté. Entre mon accompagnement et ma formation de juillet 2021 à février, j’avais arrêté de travailler et j’étais indemnisée par Pôle Emploi.

reconversion d'infirmière à massothérapeute

Comment se sont passées tes formations ?

 

Concernant la formation, l’école que j’ai faite s’appelle Harmonysia. C’est une école spécialisée dans les massages et les soins énergétiques autour de la périnatalité. Le principe est le suivant : une thématique = une formation.

Ce n’est pas une formation en continue, c’est à la carte. C’est ce qui m’a plu d’ailleurs, on peut adapter nos formations à notre emploi du temps.

 

Les formations durent 3 à 4 jours par thème. J’ai fait la formation massage femme enceinte niveau 1 et niveau 2 (massage adapté aux grossesses difficiles), la formation soins énergétiques du féminin sacré qui apprend différents protocoles en fonction des problématiques de la femme (un soin pour l’endométriose, pour l’infertilité, pour les dysfonctionnements du cycle menstruel, un soin en post IVG, IVM, fausse couche et un soin pour la transition vers la ménopause).

 

La dernière que j’ai faite, c’est un massage de fermeture énergétique post IVG, fausse couche, grossesse difficile. On lie le massage et l’énergétique pour clôturer ce moment de vie qui a été compliqué pour les femmes. C’est un travail de deuil principalement.

Les formations se sont bien passées : les formatrices maitrisent très bien leur sujet, on est en petits groupes, c’est donc assez convivial. On a de bons supports théoriques et surtout on pratique beaucoup. C’est assez dense car il y a pas mal de choses à apprendre et à maitriser.

 

On est évalué à la fin de chaque formation pour avoir une certification.

 

Cela ne m’a pas posé de soucis de redevenir étudiante. Au contraire j’avais et j’ai encore hâte d’apprendre. J’ai plutôt vécu cela sereinement. Et puis l’ambiance des formations est vraiment sympa et bienveillante que ce soit avec les formatrices ou les autres élèves.

 

Pour compléter ma pratique, je suis une formation plus complète sur l’énergétique en ligne afin d’avoir plus d’apports théoriques sur le sujet. Je vais faire 4 formations en plus : le massage féminitude qui est un massage pour toutes les femmes, le massage fertilité, c’est celui-là qui m’intéresse le plus, la formation acupression et énergétique fertilité, prénatale et postpartum et le massage post natal. »

 

Comment tes proches ont-ils accueilli ce changement ?

 

« Mes proches m’ont énormément soutenue dans mon projet. Ils voyaient bien que j’étais malheureuse avant donc ils sont contents de cette reconversion et m’encouragent dans mon démarrage d’activité. »

 

En quoi consiste ta nouvelle activité ?

 

« Mon activité consiste à accompagner les femmes à travers les massages et les soins énergétiques.

J’accompagne les femmes enceintes avec le massage prénatal que ce soit pour des grossesses simples comme les grossesses difficiles. Les soins énergétiques sont pour toutes les femmes.

Je fais un soin énergétique global féminin, un soin pour les femmes souffrant d’endométriose, un soin énergétique post IVG, IVM, fausse couche, un soin pour le cycle menstruel (douleurs, irrégularités de cycle etc. …) et un soin pour la préménopause et ménopause. »

 

reconversion d'infirmière à massothérapeute

Tu as suivi la formation de ma vie d’IDE à ma vie IDEale, que dirais-tu à ceux qui hésitent aujourdhui ? 

 

« Sincèrement je leur dirais de foncer, de ne plus hésiter.

C’est un accompagnement qui est adapté spécifiquement à nous, du sur-mesure. C’est l’occasion de faire un vrai bilan professionnel dans un cadre bienveillant. Je pense que d’être accompagnée dans ce moment-là de vie est très important. Cela permet de nous diriger vers un projet réfléchi et structuré.

Personnellement, ça m’a beaucoup rassurée d’être dans le programme ! Je pense que sans ce bilan, je ne serai pas là où je suis aujourd’hui. »

 

Quels sont tes projets/tes rêves ?

 

« Mon rêve ultime serait d’ouvrir un centre bien-être de la femme avec d’autres professionnels pour proposer une prise en charge complète.

Sinon à court et moyen terme, c’est de continuer à me former dans ce domaine, de pouvoir vivre de mon activité totalement et donc d’arrêter le métier d’infirmière.

En parallèle de mon activité, j’aimerais bien travailler au sein d’une association telle que le planning familial ou autre pour faire des interventions auprès des jeunes sur la sexualité. Si je pouvais faire les deux, ce serait le top ! C’est l’objectif de cette année =) »

 

Quels conseils donnerais-tu à quelqu’un qui souhaite se lancer dans une reconversion mais na pas encore osé franchir le pas ?

 

« Si quelqu’un n’ose pas faire une reconversion alors qu’il aimerait, je lui dirais de ne pas se laisser piéger par les peurs qu’on peut avoir.

On a un métier de base qui nous ouvre plein de portes, on a la possibilité de faire plein de choses différentes.

Il ne faut pas procrastiner dans un métier dans lequel on n’est pas heureux. Il ne faut pas hésiter à demander de l’aide ! Il ne faut pas hésiter à se renseigner sur les domaines qui nous intéressent.

Je ne dis pas que ce sera facile mais gardez à l’esprit que tout est possible ! Des personnes l’ont fait avant nous avec toutes, des situations personnelles différentes. Il n’y a donc pas de raison que la personne concernée n’y arrive pas. »

 

Tu peux retrouver Giulia sur son compte Instagram professionnel : @_thea.rosa_

 

L’école Harmonysia, dont parle Giulia dans son témoignage, est une école professionnelle spécialisée en accompagnement bien-être de la femme. Elle est basée à Paris.

Elle propose de nombreuses formations autour de la périnatalité, de la relation d’aide, de la fertilité, du féminin sacré ou encore de la beauté. Ces formations sont sanctionnées par des certifications et l’école est reconnue par la Fédération Française de Massages Traditionnels de Relaxation.

 

Ce format de témoignage te plait et t’inspire ?

Tu peux retrouver le témoignage de Lydie, d’infirmière à créatrice d’un point de vente de matériel médical.

 

+ Si tu es infirmier ou infirmière et que tu cherches à te reconvertir ou évoluer professionnellement, viens rejoindre le groupe Facebook d’IDE en quête d’évolution professionnelle et n’hésite pas à nous suivre sur les réseaux sociaux, Youtube et Instagram.

+ Si tu souhaites atteindre ta vie IDEale, viens découvrir mon accompagnement pensé par et pour des infirmières en quête d’évolution ou de reconversion professionnelle.

 

 

4.7/5 - (6 votes)

Ce contenu est protégé par des droits d'auteur

Tu es INFIRMIÈRE et tu aimerais ÉVOLUER professionnellement?

 

7 jours de conseils gratuits pour te donner des idées de reconversion

avec ton diplôme d'infirmière

Ton inscription est confirmée ! Vérifie dans ta boîte mail (et spams), tu as dû recevoir ton 1er conseil !

Tu es INFIRMIER(E) et tu aimerais ÉVOLUER professionnellement ?

 

7 jours de conseils gratuits pour te donner des idées de reconversion

avec ton diplôme d'infirmier(e)

Ton inscription est confirmée ! Je viens de t'envoyer ton premier email -Charlotte

Share This