Émilie : d’infirmière à accompagnante périnatale et parentale en Corse

Infirmière depuis 2006, Émilie commence à tirer sur la corde… après 2 ans en arrêt maladie, on lui propose un licenciement pour inaptitude. Cela laisse le temps à Émilie de penser enfin à elle et à un projet professionnel qui pourrait lui correspondre. Aujourd’hui Émilie lance son activité d’accompagnante périnatale et parentale !

C’est parti pour un entretien avec Émilie  :

 

Parcours professionnel

 

  • Bonjour Émilie, peux-tu nous raconter ton parcours ?

 

« Je suis infirmière depuis 2006, et ai travaillé dans divers domaines. J’ai débuté aux urgences, c’était passionnant et je m’éclatais vraiment, cependant le système ( mentalité ) hospitalier ne me convenait pas. J’ai donc tenté en hospitalisation à domicile mais le rythme était infernal, avec des gardes de nuit où il fallait enchainer la journée de travail parfois en ayant passé une bonne partie de la nuit debout, et parfois même cela 3 jours durant pour les astreintes de week-end, et sans parler des déplacements sur des dizaines de kilomètres à la ronde…bref, j’ai tenu un an, puis me suis lancée en remplacement libéral… Je vous épargne le remplacement où je me suis faite arnaquer en beauté sans aucun recours. Par la suite pour des raisons familiales, je suis retournée travailler en structures, EHPAD tout d’abord, mais le planning en étant mère célibataire d’un enfant en bas âge était très difficile à assumer,  alors les horaires en centre de jour psychiatrique était plus raisonnables, mais le salaire lui ne l’était plus du tout, ( sans parler de l’équipe )… et là coup de chance, grâce à une copine de l’IFSI, je rentre à l’EFS. Petite équipe avec qui ça colle immédiatement, job intéressant, le salaire est correct compte tenu du fait que l’on ne travaillait que rarement les week-ends, je suis ravie.

Certes, tout n’est pas toujours rose, mais ça va, seul bémol, étant célibataire, il va falloir que je ré-envisage le libéral pour avoir un complément de salaire. J’ai donc enchainé semaine à l’EFS et 1 week end sur 2 en libéral.

Jusqu’à ce que mon corps me lâche, j’ai trop tiré sur la corde probablement. Après 2 ans en maladie, on m’a proposé un licenciement pour inaptitude au poste car je ne peux plus rester longtemps debout, porter de charges lourdes, et au sein de mon entreprise on ne pouvait pas me proposer de poste adéquat. »

 

Trouver sa voie

 

  • Comment as-tu trouvé ta nouvelle voie ?

 

« Me voilà donc a essayer de réfléchir à ce que je peux bien faire d’autre, moi qui n’ai toujours voulu qu’être infirmière depuis toute jeune, et infirmière sans contraintes physiques je ne vois pas comment cela est possible. Alors je m’imagine à trouver une activité de chez moi, j’envisage tout et n’importe quoi, mais sans que ce soit vraiment réfléchis.

J’ai un peu de temps devant moi, car j’ai droit à des indemnités chômage, alors j’essaye de me poser et réfléchir à ce que je pourrais aimer faire. Je suis perdue, incapable de prendre le recul nécessaire, incapable de me voir autrement qu’en tant qu’infirmière. Après de longues semaines d’errances je découvre par le biais de l’école du bien naitre, le métier d’accompagnante périnatale, et là c’est la révélation ! Moi qui au départ souhaitait être puéricultrice, cela pourrait être une façon intéressante de retourner à mon premier choix. Mais je sais aussi qu’il faut que je réfléchisse bien au projet, car une reconversion ce n’est pas anodin.

Et on me parle de  « Charlotte K » qui est spécialisée dans le bilan de compétence et l’accompagnement dans la reconversion infirmière. Je fais donc sauter mon compte CPF et m’offre cette aide dont j’ai grandement besoin pour me poser et y voir plus clair.

Le bilan de compétence, je peux le dire aujourd’hui, a été d’une aide précieuse, et particulièrement Charlotte, qui a su être à l’écoute et me faire poser des bases solides pour savoir comment aborder ma reconversion. Finalement j’ai opté pour l’accompagnement des parents, en me formant à l’hypnose spécialisée en obstétrique et aux massages prénatal et drainant minceur pour la récupération post accouchement. »

 

Réaction des proches

 

  • Comment ont réagi tes proches ?

« Heureusement que j’ai pu avoir cette aide à mon coté, car de mon entourage, je n’ai eu que très peu de soutien, ils n’ont pas compris ma reconversion, car pour eux il suffisait de trouver un boulot infirmier plus tranquille et préserver la sécurité de l’emploi avec mon diplôme… Oui mais mon envie dans tout cela ? Mon épanouissement ? »

 

Où en es-tu aujourd’hui ?

 

  • En quoi consiste ton activité aujourd’hui ?

« Aujourd’hui j’ai intégré une coopérative d’entrepreneurs, ce qui me permet de lancer et tester mon activité, en ayant du soutien, et en continuant de percevoir mes indemnités chômage, ce qui n’est pas négligeable.
Pour le moment, ça démarre tout doucement, je fais un peu de publicité, je rencontre des professionnels autours de moi avec qui développer des projets. »

C’est un métier émergent et cela complique un peu la tâche, mais ce qui est certain, c’est qu’en ayant fait un bilan de compétence solide, avec un accompagnement de qualité, j’ai confiance en mon projet et en mes capacités à le réaliser, car il est né d’une envie profonde d’apporter bien être et soutien dans le domaine de la parentalité, et cela donne de la force pour surmonter les difficultés. »

 

  • Quels sont tes projets pour la suite ? 

« Dans les mois à venir, j’espère développer mon activité et pouvoir accompagner de nombreux parents. Mon rêve serait de créer une maison d’accueil périnatale en collaboration avec de nombreux professionnels et ainsi développer un espace dédié aux futurs et jeunes parents, où ils pourraient trouver tout le soutien et l’accompagnement dont ils ont besoin.
Si je peux donner ne serait-ce qu’un seul conseil lorsque l’on souhaite envisager une autre carrière, ce serait de s’entourer de personnes compétentes et bienveillantes, qui permettent de prendre le recul nécessaire pour poser de bonnes fondations au projet, et envisager toutes les possibilités et difficultés à venir.
Un projet se réfléchit, se mûrit, et se valide en accord avec le coeur et la raison.

Merci Charlotte K pour ton aide, ton soutien et tes précieux conseils. »

 

  • Si tu es infirmier, infirmière et que tu cherches à te reconvertir ou évoluer professionnellement, viens rejoindre le groupe Facebook d’IDE en quête d’évolution professionnelle !
  • Si tu souhaites atteindre ta vie IDEale, viens découvrir mon accompagnement pensé par et pour les IDE en quête d’évolution ou de reconversion professionnelle.
4.7/5 - (3 votes)
Ce contenu est protégé par des droits d'auteur

Tu es INFIRMIÈRE et tu aimerais ÉVOLUER professionnellement?

 

7 jours de conseils gratuits pour te donner des idées de reconversion

avec ton diplôme d'infirmière

Ton inscription est confirmée ! Vérifie dans ta boîte mail (et spams), tu as dû recevoir ton 1er conseil !

Tu es INFIRMIER(E) et tu aimerais ÉVOLUER professionnellement ?

 

7 jours de conseils gratuits pour te donner des idées de reconversion

avec ton diplôme d'infirmier(e)

Ton inscription est confirmée ! Je viens de t'envoyer ton premier email -Charlotte

"De ma vie d'IDE à ma vie IDEale"

est actuellement fermée

Mais tu peux dès maintenant rejoindre la liste d'attente pour faire partie des premiers à être prévenus de la sortie de la prochaine session !

Ton inscription est confirmée ! Pour patienter, je viens de t'envoyer un premier email avec des conseils utiles à ta reconversion -Charlotte

Télécharger le programme

 

Renseigne tes coordonnées pour télécharger le programme

 

Merci pour votre intérêt, consultez votre boîte mail pour récupérer le programme

Share This