Covid 19 – Que pensent les soignants de la vaccination obligatoire ?

Quel est l’impact de la vaccination obligatoire sur la profession d’infirmière et sur les soignants ?

J’ai voulu comprendre comment les soignants vivent la situation et leur laisser la parole, en toute transparence.

Le but de cet article n’est pas de prendre parti à la théorie du complot, ni d’avoir propos malveillants envers les personnes qui ne souhaitent pas se faire vacciner, mais vraiment de laisser chacun s’exprimer.

Pour cela, je suis allée enquêter pour trouver des avis totalement différents pour parler (enfin) sans tabou et sans jugement.

 

Les personnels des établissements et services sanitaires et médico‑sociaux ont jusqu’au 15 septembre 2021 pour être vaccinés (ou jusqu’au 15 octobre 2021 s’ils ont déjà reçu une première dose de vaccin).

S’ils ne sont pas vaccinés, ils doivent présenter depuis le 7 août 2021 un certificat de rétablissement ou un test négatif.

Source

Mais que pensent les soignants de la vaccination obligatoire ?

 

C’est avec plaisir que je te partage mon ressenti sur tout cela.

J’ai 32ans, je suis mariée et j’ai 2 enfants de 4 et 2 ans. Jusqu’au mois de mai 2021 j’étais infirmière dans un centre de rééducation professionnelle mais dans une démarche de reconversion professionnelle, je suis maintenant auxiliaire petite enfance en micro-Crèche avec l’intention d’évoluer dans cette voie grâce à mon DE d’infirmière.

  • Peux-tu nous résumer la période “covid” en “2 lignes” selon ton point de vue ?
Je n’ai pas si mal vécu la période covid. Ma famille (mon mari et mes enfants) sont ma priorité dans la vie et cette année et demi a été l’occasion de vivre des moments uniques avec eux.

Je pense que la plupart des gens sont perdus avec toutes les infos (et intox)

  • Que penses-tu de la vaccination contre le covid de manière générale ?
Je pense que la plupart des gens sont perdus avec toutes les infos (et intox) que l’on entend de partout. Ils se cachent donc derrière leurs peurs, mais en vérité la vaccination est un acte altruiste que les anti-vax n’ont pas compris.
  • Que penses-tu de la vaccination obligatoire pour les soignants ?

Je suis pour à 100% !!

Nous sommes soignants. Nous nous sommes engagés dans cette voie pour préserver et promouvoir la santé. Nous avons un devoir d’exemple envers le grand public. Je trouve incompréhensible d’aller travailler auprès d’un public fragile et de potentiellement transmettre le virus tout en sachant qu’il existe une solution pour diminuer les risques. Pour moi être anti-vax et soignant, c’est incompatible.

J’entends et je suis également tiraillé par cette idée de libre arbitre et de consentement

 

  • Quel est le problème selon toi ? (ou les problèmes…) ?
J’entends et je suis également tiraillé par cette idée de libre-arbitre et de consentement. Une part de moi comprend qu’on hésite à sauter le pas, mais l’autre part se dit qu’à un moment donné, si on veut se sortir de cette période pas vraiment drôle, bah… Il faut y aller !!
  • Qu’est-ce qui aurait pu être fait par nos dirigeants/hiérarchie à l’hôpital ?
Honnêtement, je n’en ai aucune idée…
  • Que souhaites-tu dire aux personnes qui ont peur de ce vaccin ?
Que ce vaccin n’est pas si nouveau que ça.
De ne pas le faire que pour soi mais aussi pour ses proches, les gens qu’on aime et tout le monde en général.
Et d’aller faire un tour sur la page IG ou FB de « to be or not toubib » qui démonte une bonne partie des idées reçues sur ce vaccin (page très sérieuse d’un pédiatre mais qui a élargi son champ de communication avec le covid)
  • Quel message voudrais-tu passer à tes collègues soignants ?

Pour les personnes qui sont contre le vaccin obligatoire, j’aimerais qu’ils se rappellent pourquoi ils ont choisi ce métier et pourquoi ils le font encore aujourd’hui.

Et pour les autres, tenez bon, on lâche rien !
Et pour tout le monde : courage !!!

 

Je ne suis pas contre, mais j’estime qu’il est trop tôt pour ma part de me faire vacciner

 

  • Peux-tu te présenter et nous dire où tu travailles actuellement ?
“Je suis diplômée depuis 2003. J’ai travaillé en chimio puis en carcéral, de là, j’ai pris une disponibilité de la FPH pour découvrir d’autres facettes de notre métier, j’ai fait de l’intérim. J’ai pu exercer en tant qu’IDE de santé au travail et IDE Scolaire. J’ai signé un CDI en juin pour être IDE de prévention et de coordination. Dur choix, car 3 propositions de CDI s’offraient à moi en même temps. Bref, j’ai donc arrêté début septembre pour mon refus de me faire vacciner.

J’ai eu peur, très peur

  •  Peux-tu nous résumer la période “covid” en “2 lignes” selon ton point de vue ?
La période covid, je l’ai vécu en santé au travail dans une industrie automobile. Enquêtes sur enquêtes, renvoi des salariés au moindre symptôme, les clusters. Bref, du téléphone pour des enquêtes interminables.
  • Que penses-tu de la vaccination contre le covid de manière générale ?
Je ne suis pas contre, mais j’estime qu’il est trop tôt pour ma part de me faire vacciner. J’ai été inscrite pourtant début juillet et j’ai annulé mon rendez-vous. J’ai eu des retours sur des personnes proches et moins proches sur leur vaccination (coma, œdème de quinck, idm). J’ai eu peur, très peur.

On nous applaudit et ensuite on nous traîne dans la boue

  • Que penses-tu de la vaccination obligatoire pour les soignants ?
Je pense que cela est aberrant. J’ai eu des collègues qui ont eu le covid et on les a obligés à venir travailler malgré cela. On nous applaudit et ensuite on nous traîne dans la boue. Là où j’habite, plein de collègues démissionnent pour aller vacciner car mieux rémunérer et travaillent dans de meilleures conditions (ayant une totale conscience que ce travail est éphémère et pourtant elles ont sauté le pas). La loi Ségur et prime covid, seuls les soignants de la FPH la touche !  C’est une honte car même en entreprise ou en scolaire, le risque pris est le même.
  • Quel est le problème selon toi ?
C’est purement politique, ainsi les médias ne parlant plus que de ça, on évite les sujets graves comme le réchauffement climatique qui devient alarmant, la guerre…
  • Qu’est-ce qui aurait pu être fait par nos dirigeants/hiérarchie à l’hôpital ?
Donner le choix comme pour tout individu que nous sommes, nos aïeux se sont battus pour notre liberté et beaucoup en sont morts, et aujourd’hui, on détruit tout cela.
Le gouvernement qu’il soit d’avant, de maintenant ou d’après, il trempe tout dans des conflits d’intérêt individuels.
  • Quel message voudrais-tu passer à tes collègues soignants ?
Prenez soin de vous, respectez vos convictions et vos choix. Soyez vous-même. Pour moi, perdre mon travail en tant que soignante est une nouvelle opportunité, je vais faire mon DIUST.”

 

J’ai obtenu mon diplôme d’état pendant la période Covid

 

Jérome Asystole
  • Facebook
  • Twitter
  • Gmail
  • LinkedIn

“Je m’appelle Jérôme, j’ai 28 ans et je travaille en service de SSR polyvalent.

J’ai obtenu mon diplôme d’état pendant la période Covid. En un an de diplôme j’ai travaillé dans 3 unités Covid fermées en 12h dont une nuit je travaillais en réanimation en même temps, sur mes repos, plus de 300h mensuelles. Les premiers temps j’étais comme tout le monde, j’avais peur pour ma santé, mes proches, mais on s’y habitue malheureusement et ça devient « moins » compliqué.

Le plus dur pour moi a été de mélanger unité et confinement… C’était boulot, maison, maison boulot.

Concernant la vaccination, je suis loin d’être contre mais je n’ai pas aimé comme beaucoup les moyens utilisés pour contraindre la population, notamment les soignants. Applaudis et après accusés. Plus de pédagogie n’aurait fait de mal à personne, mais certains comptes Instagram s’en sont chargés brillamment !”

 

Menacer de licenciement et de ne plus nous payer a été la goutte de trop

 

“Pour la vaccination obligatoire des soignants, nous menacer de licenciement et de ne plus nous payer a été la goutte de trop. Surtout quand on sait le manque de personnel qu’il y a dans les hôpitaux mais ça le gouvernement ferme les yeux là-dessus. Finalement, j’ai l’impression d’avoir fait le vaccin sous la contrainte et pas pour les bonnes raisons, voilà mon opinion personnelle.

Le problème pour moi est que la France veut trop faire comme les pays voisins, se compare sans arrêt aux autres sans prendre ses propres décisions. Il faut faire mieux que les autres, comme si à la fin il y avait une note et qu’il fallait absolument avoir la meilleure.

Nos dirigeants auraient pu éviter la fermeture de lits, notamment en période de crise sanitaire et investir dans du personnel dans les établissements les plus submergés. Nos supérieurs hiérarchiques n’y peuvent pas grand chose, ils ont des ordres eux aussi..

Je tenais à remercier tous mes collègues avec qui j’ai travaillé durant cette crise. Ces collègues qui ont été mon unique vie sociale pendant des mois, et aussi mes collègues d’Instagram car ils se sont révélés être une grande source de soutien. Nous étions là les uns pour les autres.”

Vous pouvez retrouver Jérome sur sa page Instagram.

 

  • Si tu es infirmier, infirmière et que tu cherches à te reconvertir ou évoluer professionnellement, viens rejoindre le groupe Facebook d’IDE en quête d’évolution professionnelle !
  • Si tu souhaites atteindre ta vie IDEale, viens découvrir mon accompagnement pensé par et pour les IDE en quête d’évolution ou de reconversion professionnelle.

 

Ce contenu est protégé par des droits d'auteur

Tu es INFIRMIÈRE et tu aimerais ÉVOLUER professionnellement?

 

7 jours de conseils gratuits pour te donner des idées de reconversion

avec ton diplôme d'infirmière

Ton inscription est confirmée ! Vérifie dans ta boîte mail (et spams), tu as dû recevoir ton 1er conseil !

Tu es INFIRMIER(E) et tu aimerais ÉVOLUER professionnellement ?

 

7 jours de conseils gratuits pour te donner des idées de reconversion

avec ton diplôme d'infirmier(e)

Ton inscription est confirmée ! Je viens de t'envoyer ton premier email -Charlotte

"De ma vie d'IDE à ma vie IDEale"

est actuellement fermée

Mais tu peux dès maintenant rejoindre la liste d'attente pour faire partie des premiers à être prévenus de la sortie de la prochaine session !

Ton inscription est confirmée ! Pour patienter, je viens de t'envoyer un premier email avec des conseils utiles à ta reconversion -Charlotte

Télécharger le programme

 

Renseigne tes coordonnées pour télécharger le programme

 

Merci pour votre intérêt, consultez votre boîte mail pour récupérer le programme

Share This