TestLoad

Reconversion d’infirmière diplômée d’Etat à Sage-Femme : Quelle passerelle ?

Le 13 Novembre 2023

Reconversion d’infirmière diplômée d’Etat à Sage-Femme : Quelle passerelle ?

Comment effectuer une reconversion infirmière en sage femme

La réorientation en tant qu’infirmière diplômée d’Etat vers un autre métier médical ou paramédical est possible dans diverses filières.

Plusieurs possibilités s’offrent alors aux candidats. Il est envisageable en France, pour ceux qui le souhaitent et sous réserve d’acceptation, d’emprunter une passerelle menant vers la deuxième ou troisième année d’école de sage-femme. 

Jusqu’en 2017, la première année commune aux études de santé (PACES) était obligatoire pour intégrer ces écoles. Il fallait donc redémarrer un cursus universitaire depuis le début. Notez que depuis la rentrée 2020, la fameuse première année de médecine appelée PACES (Première Année Commune des Etudes de Santé) est remplacée par différents parcours (PASS ou LAS) pour avoir accès aux études de santé. Tu peux retrouver un article sur ce sujet sur le blog : Reconversion infirmière : Quelle passerelle pour faire médecine ?

Pour les infirmiers qui souhaitent devenir sage-femme, une nouvelle possibilité permet depuis 2017 de mettre à profit ses années d’étude en institut de formation en soins infirmiers et son expérience pour accélérer une réorientation vers le métier de sage-femme, profession médicale. Il s’agit du dispositif Passerelle.

Si tu souhaites atteindre ta vie IDEale, viens découvrir mon accompagnement pensé par et pour les IDE en quête d’évolution ou de reconversion professionnelle.

Cette passerelle a été mise en place suite à l’arrêté du 24 Mars 2017 relatif aux modalités d’admission directe en deuxième ou troisième année des études médicales, odontologiques, pharmaceutiques ou de sage-femme.

Ce dispositif ouvre la porte des études de médecine, maïeutique, odontologie et pharmacie à des profils de candidats plus divers. Et notamment les professions paramédicales sous certaines conditions. Elle peut également permettre une réorientation si le parcours initialement choisi n’était pas le bon.

Le texte initial énumère tout d’abord les candidats pouvant prétendre à cette passerelle. 

Parmi eux, on retrouve « les titulaires du diplôme d’Etat d’auxiliaire médical et sanctionnant au moins trois années d’études supérieures pour les personnes justifiant d’un exercice professionnel en lien avec ce diplôme de deux ans à temps ». En d’autres termes, il fallait être infirmier diplômé d’Etat et avoir exercé cette profession pendant au moins deux ans avant de présenter un dossier pour le dispositif. 

Cette nécessité des deux années d’exercice professionnel a été abolie en 2019, offrant donc à plus de professionnels la possibilité de faire acte de candidature.

Un nouvel arrêté devrait venir compléter le premier très prochainement, permettant ainsi à chaque université d’accueillir des candidats. Jusqu’alors les centres d’examens regroupaient plusieurs universités. Les candidats retenus étaient ensuite répartis dans les différents établissements universitaires. Chaque école est maintenant en mesure de proposer un certain nombre de place.

L’arrêté du 24 mars 2017, modifié par l’arrêté du 13 décembre 2019 prévoit :

L’organisation du dispositif Passerelles par chaque université disposant d’une UFR santé et supprime la condition d’exercice professionnel de 2 ans à temps plein, pour les titulaires de diplômes d’auxiliaires médicaux.

Reconversion d’infirmière à sage femme : comment faire pour postuler au dispositif passerelle ?

La sélection s’effectue en deux étapes : une étape d’admission suivie d’un oral d’admissibilité.

La phase d’admission

Dans un premier temps, les candidats présenteront un dossier au plus tard le 15 mars de chaque année auprès d’une unité de formation (l’annuaire des écoles de sage-femme est disponible sur le site de l’ordre des sages-femmes) . Toutefois, il faut surveiller les textes car cette date peut encore évoluer.

Le dossier de candidature devra comporter les pièces suivantes :

  • Une copie de la pièce d’identité
  • Un curriculum vitae détaillé à partir de l’obtention du baccalauréat
  • Une copie du diplôme d’Etat
  • Une lettre de motivation qui doit défendre ce projet de formation, mettre en avant la volonté du candidat.
  • Une attestation sur l’honneur du nombre de présentation du dossier (il n’est possible de tenter sa chance que 2 fois)

Tu retrouveras le détail du dossier dans la rubrique dédiée des centres de formation ou dans le contenu de l’arrêté. 

Une fois le dossier déposé, il sera alors examiné. Chaque jury d’admission retiendra, en général, un nombre de candidat égal au double du nombre de places pour l’oral.

La composition du jury indiqué à l’article 5 de l’arrêté du 24 mars 2017

Le jury d’admission directe en deuxième ou troisième année des études médicales, odontologiques, pharmaceutiques ou de sage-femme, désigné par le président de l’université centre d’examen, comprend :


– un directeur d’unité de formation et de recherche de médecine ;
– un responsable d’unité de formation et de recherche d’odontologie ;
– un directeur d’unité de formation et de recherche de pharmacie ;
– un directeur d’une structure dispensant la formation de sage-femme ;
– six personnels titulaires enseignants et hospitaliers des centres hospitaliers et universitaires relevant du groupe des disciplines médicales, odontologiques et pharmaceutiques du Conseil national des universités, dont deux des disciplines médicales, deux des disciplines odontologiques et deux des disciplines pharmaceutiques ;
– deux sages-femmes enseignantes.

La phase d’admissibilité

Les candidats sélectionnés par le jury d’admission seront reçus individuellement en entretien avec le même jury.

Ce dernier posera des questions pour évaluer le candidat sur différents critères tels que :

Les motivations et le potentiel cognitif à suivre une formation longue et difficile : Le candidat doit connaitre l’organisation des études qu’il désire poursuivre et l’exigence qu’elles demandent dans l’implication. Le jury évaluera également sa capacité à se positionner en tant que professionnel.

–  La capacité d’organisation d’un candidat à s’adapter aux horaires et contraintes des études quittées depuis un moment et le projet de financement.

la cohérence du parcours devra être mise en avant ainsi que les expériences professionnelles se rapprochant du domaine d’exercice souhaité par le candidat. 

– Sont importantes également les compétences en communication écrite et orale (aisance, clarté).

– Pour finir, le jury évaluera la plus-value apportée par le candidat à la profession de sage-femme et ses qualités humaines.

A l’issue de ces épreuves et en fonction du dossier, de l’expérience du candidat et des places disponibles, le jury l’orientera vers la deuxième ou la troisième année d’école de sage-femme.

Un arrêté des ministères chargés de l’Enseignement Supérieur et de la Santé fixe, chaque année, le nombre de places affecté à chaque filière (médicale, odontologique, pharmaceutique ou maïeutique).

Exemple chiffré pour l’université de Bordeaux pour la rentrée 2020, il y avait 8 places disponibles pour entrer en école de sages-femmes. 

33 personnes ont fait acte de candidature (toutes professions confondues). 5 candidats ont été retenus pour une entrée en 2ème année et 3 pour une entrée en 3ème année.

Vous pouvez retrouver ces statistiques sur le site de l’université de Bordeaux.  

D'infirmière à sage-femme

Quel coût et de quelle manière la financer sa reconversion d’infirmière à sage-femme ?

Les écoles de sages-femmes sont financées et agrées par les Conseils Régionaux. Ce sont ces derniers qui définissent les critères d’éligibilité à la gratuité ou non des études.

Les infirmiers ayant bénéficié du dispositif passerelle doivent s’acquitter de frais inhérents à ces dispositions et pouvant aller jusqu’à 9500 euros par année de formation

Il existe toutefois des aides au financement :

  • Via le compte personnel de formation ou CPF : dans le cadre d’un projet de transition professionnelle et pour les salariés qui ont cumulé un certain nombre de mois d’exercice professionnel, il est possible de faire une demande pour bénéficier d’une aide à la prise en charge d’une formation. 

Pour plus de renseignements, tu peux te rendre sur la page dédiée du site du ministère du travail, de l’emploi et de l’insertion.

  • Par Pôle Emploi, tu peux sous certaines conditions de bénéficier des allocations « chômage » pendant la période de formation.

Le cas des écoles de sages-femmes en Belgique

Les études de sage-femme sont dispensées en Haute école de la communauté française de Belgique (il en existe 9). La formation dure 4 ans. 

La reconnaissance européenne du diplôme d’Etat infirmier français permet une mobilité au sein de l’Union européenne. Le DE obtenu en France est donc reconnu en Belgique. Il est alors possible pour les infirmiers de postuler dans les écoles de sage-femme belges.

Il faut au préalable faire une demande d’équivalence du baccalauréat, qui lui n’est pas reconnu. Cette procédure est très longue et payante.

Ensuite, le candidat présente une demande motivée aux centres de formation, Hautes Ecoles belges pour tenter d’intégrer une école de sage-femme en deuxième année. Mais les places sont très rares. Et les résultats ne sont divulgués qu’en septembre, une fois les effectifs des écoles finalisés.

Le cas de l’école de sage-femme de Lausanne en Suisse.

L’école HESAV ou Haute Ecole de Santé Vaud de Lausanne, en Suisse, propose une formation en deux ans pour devenir sage-femme. Cette formation est uniquement accessible aux infirmiers ou titre équivalent. Tu trouveras les informations sur le site de l’école.

Le diplôme d’Etat français doit d’abord obtenir une équivalence auprès de la Croix-Rouge Suisse (reconnaissance des titres professionnels étrangers). 

Il faut, pour intégrer cette école, respecter les conditions d’admission et passer les épreuves dites de régulation. Ces épreuves se déroulent une fois par an. 

D'infirmière à sage-femme 2

Témoignage d’Amélie, d’infirmière à étudiante sage-femme via la passerelle

Raconte-nous ton parcours en toute transparence

“J’ai tout d’abord obtenu mon bac S en 2017 et puis j’ai toujours rêvé d’exercer le métier de sage-femme ! 

Comme une évidence, je suis naturellement aller à la fac de médecine

Malheureusement, c’était très compliqué et je n’ai pas réussi. Après ça, il a fallu que je fasse le deuil d’un rêve. 

Je suis rentrée en licence science de la vie en pensant que ça me plairait ! Pas du tout, il me manquait cette intimité avec l’autre, l’accompagnement, la technicité et surtout, il me manquait un sens à ce que je faisais. 

Il y a maintenant 3 ans, j’ai eu la chance de rentrer en institut de soins infirmier sans connaître cette possibilité de passerelle vers le métier de sage-femme ! Et depuis 3 ans, je réussis et je m’épanouis dans ce que j’apprends, dans ma relation avec les patients dans ce métier d’infirmière.

Puis j’ai fait un stage en gynécologie et là ça n’a fait que réveiller mon désir et j’ai rencontré une sage-femme qui m’a parlé de la passerelle ! 

J’ai réfléchi longtemps, jusqu’au dernier moment avant d’envoyer mon dossier. Et puis je me suis lancée et me voila ici.”

Comment s’est passé le passage par la passerelle, quelles ont été les démarches ? 

“Je me suis tout d’abord renseignée sur le site de l’école où tout est détaillé.

Puis j’ai constitué mon dossier avec un CV et une lettre de motivation. 2 mois après, j’ai reçu un recommandé qui m’informait que j’étais présélectionnée.

Quelques que semaines après, j’ai passé un oral devant plusieurs représentants de la faculté de médecine. Je me suis présentée pendant 5 min puis 5 min de questions. 

C’est passé tellement vite !!!! 

Je pense que ce qui a compté, ce sont mes sentiments, mon envie pugnace. Je leur ai parlé en toute transparence ! Car les autres candidats avaient beaucoup plus d’expérience que moi.”

Comment ont réagi tes proches ?

“Ma maman savait que c’était mon métier de rêve depuis enfant ! Elle a pleuré.

Toute ma famille a pleuré et était fière de moi ! Je l’ai appris à l’hôpital et j’ai fait un visio . Je n’arrivais pas à attendre de les voir !”

Comment gères-tu la transition financièrement ?

“C’est le gros point noir !

Je n’ai pas fait de transition dans le sens où c’est dans la continuité de mes études. 

Seulement la région n’accorde pas de bourses aux étudiants en passerelle… Je n’ai donc aucun revenu.”

Quels conseils donnerais-tu à quelqu’un qui souhaite se lancer dans cette voie pour devenir sage-femme mais n’a pas encore osé franchir le pas ?

“Je lui dirais de faire comme moi !

Je me suis dit : il y a peu de chance que je sois prise, mais je tente et le destin fera bien les choses ! Si je suis prise, c’était que finalement, j’aurais pris un autre chemin pour faire réellement ce que je souhaite. 

Sinon et bien, je devrais être infirmière et je suis heureuse comme ça ! 

Et ne vous dites pas que vous n’avez pas expérience, car seuls vos ressentis et votre détermination peuvent être décisifs.”

Amélie a créé un compte Instagram pour partager toutes les informations relatives à son parcours via la passerelle : @ide_et_sagefemme

Ce format te plait et t’inspire ?

Je t’invite à découvrir toutes les passerelles possibles après infirmière.

+ Si tu es infirmier ou infirmière et que tu cherches à te reconvertir ou évoluer professionnellement, viens rejoindre le groupe Facebook d’IDE en quête d’évolution professionnelle et n’hésite pas à nous suivre sur les réseaux sociaux, Youtube et Instagram.

+ Si tu souhaites atteindre ta vie IDEale, viens découvrir mon accompagnement pensé par et pour des infirmières en quête d’évolution ou de reconversion professionnelle.

4.4/5 - (37 votes)

25 Commentaires

  1. Dromard

    Bonjour,
    Étant étudiante de 3ème année IDE, peut-on candidater pour la passerelle sage-femme pour la rentrée prochaine ? Sans avoir encore le diplôme pour la constitution du dossier de candidature.
    Merci 🙂

    Réponse
    • Pascaline

      Bonjour,
      Alors là honnêtement je ne pourrai pas te dire.
      Mais je te conseille deux choses pour trouver rapidement la réponse :
      + Appeler les écoles qui proposent une entrée par la passerelle
      + Poser ta question dans notre groupe Facebook Ouvert.

      Tu y rencontreras des infirmières qui sont passées par là ou qui se posent les mêmes questions que toi.
      Belle journée et à bientôt
      Pascaline de l’équipe Charlotte K

      Réponse
  2. leroy

    bonjour,
    je suis infirmière depuis trois ans maintenant et je souhaite reprendre mes études afin de faire une passerelle sage femme.
    cependant je n’ai pas forcément d’expérience en maternité, ni même en pédiatrie j’ai seulement travailler avec les adolescents… et j’ai peur que cela me porte préjudice lors de mon entretien orale si j’y arrive. Avez-vous des conseils ou non ?

    Second point sur lequel je me pose des questions et sur le point financier avez-vous des informations sur cela ?

    merci d’avance par l’intérêt de mon message.

    Réponse
    • Pascaline

      Bonjour Eva,
      Merci pour ton message et l’intérêt que tu portes à Charlotte K 🙂

      Pour obtenir des conseils adaptés à ta situation, je t’invite à rejoindre notre groupe Facebook ouvert

      Tu peux cliquer sur le lien pour y accéder.

      Il te permettra de poser directement tes questions à d’autres IDE qui ont tenté et/ou réussi la passerelle.

      Je te souhaite une belle journée. Bienvenue dans la communauté Charlotte K !
      À bientôt,

      Pascaline de l’équipe Charlotte K

      Réponse
  3. semenoux

    Bonjour,
    je serai intéressée par cette passerelle d’IDE à l’école de sage femme
    en quelle année arrive t’on en école de sage femme?
    et est ce que 2 ème année de sage femme équivaut à 1 an de PAS et 1 d’école de sage femme ?
    merci pour votre reponses
    capucine

    Réponse
    • Pascaline

      Bonjour Delphine,

      Merci beaucoup pour ton message.
      Avec la passerelle, tu peux arriver directement en deuxième année d’école de SF. Pour moi, cela comprend l’année de PAS + la première année.
      Mais je t’invite à poser ta question dans le groupe Facebook pour avoir des réponses plus précises.
      Je sais que certaines IDE ont déjà tenté et/ou réussi la passerelle (tu peux cliquer sur le lien)

      Je te souhaite une belle journée. Bienvenue dans la communauté Charlotte K !
      À bientôt,

      Pascaline de l’équipe Charlotte K

      Réponse
  4. Charlotte Charissou

    Bonsoir,
    Je suis IDE en cours de spécialisation puéricultrice. Est-ce que la passerelle de sage-femme pourrait être plus courte après l’obtention de mon diplôme de puéricultrice ?
    Merci beaucoup
    Charlotte C.

    Réponse
    • Pascaline

      Bonjour Charlotte,
      Merci pour ton message et ton intérêt.
      Je crois que le statut de puer ne permet pas un parcours plus court pour la passerelle. En revanche, tu mets toutes les chances de ton côté pour le dossier et l’oral d’admissibilité 🙂
      Pour vérifier, peut-être peux-tu appeler les écoles de sage-femme directement ?

      Belle journée et bienvenue dans la communauté Charlotte K
      Pascaline

      Réponse
    • Rebecca

      Bonjour,
      Actuellement infirmière, est-il possible de présenter son dossier dans plusieurs écoles de sage femme ?
      Merci

      Réponse
      • Pascaline

        Bonjour Rebecca,
        Merci beaucoup pour ton message.
        Voilà ce que dit le texte de loi concernant la passerelle : ” Au titre d’une année donnée, le candidat postule en vue d’une seule filière. Le dossier de candidature est déposé dans une seule unité de formation et de recherche ou structure de formation.”

        Si tu souhaites échanger sur ce parcours, je t’invite à rejoindre notre groupe Facebook ouvert

        Tu peux cliquer sur le lien pour y accéder.

        Il te permettra de poser directement tes questions à d’autres professionnels dans le même cas que toi ou qui ont trouvé des réponses.

        Je te souhaite une belle journée. Bienvenue dans la communauté Charlotte K !
        À bientôt,

        Pascaline de l’équipe Charlotte K

        Réponse
  5. Isalina

    Bonjour,

    Ceci n’est plus d’actualité, il faut dès lors avoir un master pour prétendre à la passerelle…

    Réponse
    • Pascaline

      Bonjour Isalina,

      Merci pour ton message 🙂
      Je lis encore aujourd’hui, sur le site de la faculté de médecine de la Cote d’Azur (je vais te mettre le lien) que les personnes ayant un diplôme d’auxiliaire médical sanctionnées par 3 années d’étude peuvent prétendre à la passerelle.
      Tu vas trouver ici le lien direct vers le PDF des modalités d’inscription.

      Belle journée
      Pascaline de l’équipe Charlotte K

      Réponse
  6. Ines

    Bonjour l’année dernière j’ai fait une LASS que j ‘ai rater , je redouble donc cette année dans une licence SVT lambda . Si je valide mon année je passerais en L2 LASS afin de faire le concoure et passer en école de sage femme . Mais une amies à moi qui est en IFSI va faire ces 3 ans d’infirmière et va par la suite passer en M1 sage femme . Je ne savais pas que cela était possible et je suis donc perdu car pour atteindre mon rêve j’étudie pendant 7 ans alors que mon amis 6 ans (j’ai comptait notre première année de LAS ) . Dois-je faire comme elle ? Car j’ai peur de ne pas réussir le concoure alors que mon amis ne passeras pas de concours ( c’est ce qu’elle m’a dit ) . J’ai essayer de faire des recherches mais ils disent qu’il y à un oral . Je ne sais pas trop ou j’en suis .
    Merci pour votre aide .

    Réponse
    • Pascaline

      Bonjour Inès,

      Merci pour ton message et l’intérêt que tu portes à Charlotte K 🙂

      Si tu te poses des questions et que tu souhaites faire le point sur ton projet, je te propose de prendre un rendez-vous téléphonique (30 mins, gratuit) pour faire le point avec une personne de l’équipe et voir si nous pouvons apporter ensemble des réponses à tes questions.
      Voici le lien pour que tu puisses prendre rendez-vous en fonction de tes disponibilités : Rendez-vous Calendly Tu peux cliquer sur le lien.
      Si tu ne trouves pas de créneau qui te correspond ou pour toute autre question, n’hésite pas à revenir vers moi.

      Belle journée à toi !

      Pascaline de l’équipe Charlotte K

      Réponse
      • Sonia Leghe

        Bonjour,
        Comment savoir si, en tant qu’infirmière,j intégrerai la deuxième ou troisième année de la formation de sage femme?
        Merci

        Réponse
        • Pascaline

          Bonjour Sonia,
          Merci pour ton message.
          Cela est décidé au cours des sélections pour la Passerelle.
          Je t’invite à poser ta question sur le groupe Facebook, je sais que certaines infirmières sont passées par là.
          (Tu peux cliquer sur le lien)

          Belle journée et bienvenue dans la communauté Charlotte K
          Pascaline

          Réponse
  7. Emilie

    Bonjour, merci pour cet article très intéressant. Je suis franco canadienne , titulaire d’un master d’école de commerce Français et d’un diplôme d’accompagnante à la naissance canadienne. Je n’arrive pas à comprendre un point de l’arrêté qui permet de s’inscrire. Peut on envoyer un dossier si l’on a loupé 2 fois la première année de médecine ? (il y a quasi 20 ans en 2005, PCEM à l’époque). Merci pour ton aide, je trouve ce point difficile à comprendre.

    Réponse
    • Carmen

      Bonjour,
      Je suis actuellement étudiante en 3e année d’ostéopathie, cependant je ne suis pas du tout passionné par mes études et j’envisage même d’arrêter. Ayant déjà fait 2 paces que j’ai évidemment raté, je me dis qu’il est impossible pour moi d’aller en sage femme qui était mon rêve à la base. Avez vous une solution à me suggérer ? Parce que je suis perdu … merci 🙂

      Réponse
      • Pascaline

        Bonjour Carmen,

        Merci pour ton message et l’intérêt que tu portes à Charlotte K 🙂

        Si tu te poses des questions et que tu souhaites faire le point sur ton projet, je te propose de prendre un rendez-vous téléphonique (30 mins, gratuit) pour faire le point avec une personne de l’équipe et voir si nous pouvons apporter ensemble des réponses à tes questions.
        Voici le lien pour que tu puisses prendre rendez-vous en fonction de tes disponibilités : Rendez-vous Calendly
        Si tu ne trouves pas de créneau qui te correspond ou pour toute autre question, n’hésite pas à revenir vers moi.

        Belle journée à toi !

        Pascaline de l’équipe Charlotte K

        Réponse
  8. Inès

    Bonjour ,

    Je suis infirmière diplomee en Belgique ( diplome bachelor reconnu en Europe avec crédits européens ) j’ai déjà postulé pour la passerelle à la fac de médecine de Lille mais mon dossier a été refusé car le diplôme n’était pas français. Pouvez vous me dire si je peux espérer integrer la passerelle d’une autre façon ? Je precise je suis francaise et j’ai toujours exercé en France le métier de Ide . Merci d’avance

    Réponse
    • Pascaline

      Bonjour Inès,

      Merci pour ton message et l’intérêt que tu portes à Charlotte K.
      Après avoir fait des recherches, j’ai découvert que pour pouvoir postuler à la passerelle, tu dois avoir au moins 300 crédits européens (lu sur le site internet de la faculté de médecine de Paris).
      Si tu les as, et si les universités suivent les textes, tu devrais pouvoir présenter un dossier à nouveau.
      Il n’y a pas d’autres manières d’intégrer la passerelle malheureusement.

      Tu nous tiens au courant de l’avancée de tes démarches ?
      À bientôt, je te souhaite une belle journée

      Pascaline de l’équipe Charlotte K

      Réponse
  9. Dos Reis Mariana

    Bonjour,
    Je souhaiterais passer d’IDE à sage femme, mais je n’ai pas bien compris : la passerelle ne se fait pas directement après le diplôme d’IDE ? Il faut nécessairement 2 ans d’exercice ?

    Réponse
    • aly

      Bonjour, je réponds un peu tard mais si j’ai bien compris les deux ans ne sont plus obligatoire.

      Réponse
      • Pascaline

        Bonjour Alyssa,
        Merci pour ton message !!
        Oui tout à fait, les deux ans ne sont plus obligatoires.

        Belle journée
        Pascaline de l’équipe Charlotte K

        Réponse
  10. Canet

    Bonjour
    Je serai intéressé en tant idel
    D être informer pour une passerelle osteotherapie

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La fondatrice

Je suis Charlotte, la fondatrice du collectif d’infirmières Charlotte K. Nous te partageons nos meilleurs conseils pour t’aider dans ton évolution professionnelle à partir de tes compétences et de ton diplôme d’infirmier. Prêt(e) à trouver ta vie IDEale ?

Je découvre Charlotte K

Nous suivre

Tous les mardi à 18h : une nouvelle vidéo sur la reconversion des IDE
Découvrir la chaîne Youtube

La vie d’une IDE reconvertie
Découvrir le compte Instagram

Le podcast « Vies d’infirmières », c’est notre rendez-vous hebdomadaire.
Découvrir le podcast

Une aventure

Qui changera ta vision que tu as sur toi et sur le monde professionnel Des valeurs de bienveillance et de partage.

Prendre RDV Gratuitement

Tu es IDE et tu as besoin de faire le point sur ton avenir professionnel ?

Prendre RDV Gratuitement

Share This