Comment devenir Infirmière Militaire ?
Quelles sont les conditions ?
Quel est le salaire d’une infirmière militaire ? 
Katarina est infirmière militaire depuis 7 ans. Pour nous, elle témoigne de sa passion pour son métier, une spécialité de notre métier d’infirmière, bien particulière.
Si tu souhaites suivre Katarina sur les Instagram, n’hésites pas à t’abonner à son compte @ide_mitha !

 

Parcours professionnel

« Je m’appelle Katarina et je suis infirmière militaire depuis 7 ans maintenant. J’ai été diplômée dans le civil tout en sachant depuis toujours que je m’engagerai dans l’armée. Diplômée un 25 juillet, j’ai pris mon poste le 11 août qui suivait.
J’ai commencé dans un service de chirurgie avec 6 spécialités (thoracique, viscérale, vasculaire, ORL, ophtalmologie et neurochirurgie). Service que je ne regrette absolument pas et qui a été plus que formateur !
Au bout de 4 ans place à une demande de changement de service.
C’est parti, direction le service d’accueil des urgences ! Service qui était mon projet professionnel depuis toujours. Je voulais néanmoins commencer à travailler dans un service conventionnel pour me rendre compte de la charge de travail et voir l’organisation avant de travailler dans un service tel que les urgences. Sans aucun regret, maintenant j’ai une expérience assez complète en chirurgie (nous avions des hébergements d’orthopédie et de plastique).
En tant qu’infirmière militaire ce parcours est un plus selon moi sachant que nous partons en opération extérieur. »

Pourquoi devenir infirmière militaire ?

« Depuis toute petite je savais que je m’engagerai dans l’armée. La décision de rentrer dans le SSA (Service Santé des Armées) s’est fait nettement plus tard. Un drame dans ma famille m’a permis de découvrir cette spécialité et j’ai par la suite décidé de redonner aux autres ce que les personnels paramédicaux nous avaient apportés à ce moment-là, en devenant infirmière. »

Comment devenir MITHA ?

« Pour devenir MITHA (Militaire Infirmiers et Techniciens des Hôpitaux des Armées), il existe deux possibilités.
  • Soit s’engager et faire ses études au sein de l’armée à l’EPPA (Ecole du Personnel Paramédical des Armées),
  • Soit passer son diplôme dans le civil et s’engager par la suite.
Il faut cependant savoir qu’en passant par la voie du civil, vous commencerez forcément votre carrière dans un HIA (Hôpital d’Instruction des Armées). Vous pourrez par la suite demander votre mutation au sein d’un régiment. Personnellement, je trouve que commencer dans un HIA n’est pas forcément une tare bien au contraire. Cela permet bien au contraire de s’expérimenter sur le plan de la technique mais également de la clinique du patient (ceci n’est que mon humble avis).
Les conditions pour pouvoir y rentrer sont les mêmes que dans le civil mais en plus :
  • Il faut avoir une bonne condition physique, être sportif et ne pas avoir de problème de santé.
  • Il faut avoir entre 17 ans minimum et 23 ans maximum pour pouvoir prétendre à passer le concours (concours direct).
  • Il faut également être titulaire du baccalauréat
  • Et enfin être de nationalité Française.
Les épreuves se déroulent en plusieurs étapes. Une première partie avec une épreuve de français puis de mathématique. Dans un second temps une re convocation pour les tests sportifs et un entretien avec le jury pour ceux ayant validé la première partie.
La formation se déroule sur un peu plus de 3 ans. L’incorporation se passe début août, une formation militaire initiale (FMI) se déroule par la suite pour une durée de 3 semaines.
La rentrée universitaire commence début septembre. La promotion est divisée en plusieurs groupes. Ces différents groupes sont ensuite attitrés à un IFSI (Institut de Formation en Soins Infirmier) civil. Il n’existe plus d’IFSI proprement militaire.
A la suite de ces 3 années d’études deux autres formations sont à prévues.
Les affectations à la fin de ces années d’études se font en fonction du classement dans la promotion.
Les premiers au tableau sont les premiers à choisir ! »

Salaire infirmière militaire

Le salaire d’un MITHA est de 1700€/mois avec 2 weekend, en début de carrière. Il évolue ensuite selon le grade, c’est-à-dire selon les échelons de la grille de salaire.

 

Infirmière militaire : les OPEX

Le fait de pouvoir partir en OPEX, (OPération EXérieure) est également un motif qui pousse les futurs MITHA à s’engager dans l’armée.

Aurélie, infirmière militaire, témoigne :

On choisit le métier d’infirmière militaire pour les OPEX. Cinq mois après être sortie d’école, j’ai fait une mission de courte durée de quatre mois au Gabon. Le centre médical interarmées de Libreville est sur un camp de l’armée de Terre. J’ai fait beaucoup de soins dermatologiques, de quelques cas de paludisme, des soins aux familles de militaires et aux gabonais qui travaillent sur le camp.

Avantages du métier infirmière militaire

« Ce que je préfère en tant que MITHA, c’est la relation et la cohésion qui règne entre nous. Elle est nettement plus importante que dans le civil.  La relation entre le personnel paramédical et médical est beaucoup plus présente. La possibilité de partir en mission est également un aspect de mon métier que j’affectionne. Les différents lieux d’exercice sont aussi un point positif en plus.
Le meilleur souvenir jusqu’à maintenant, est ma mission en poste isolée de 2 mois sur une île non habitée. »

Inconvénients du métier MITHA

« Comme dans tous métiers, il y a des points positifs mais également des inconvénients. Celui que peu de gens savent est celui concernant les jours ou nuits « sup ». Contrairement au public nous ne sommes pas payés en plus, nous avons simplement un repos compensatoire.
De plus, en tant que militaire, nous sommes amenés à servir en tout temps et tout lieux. C’est-à-dire qu’à tout moment, même pendant nos permissions, nous pouvons être rappelés. Et comme nous sommes militaires, nous ne sommes pas sensés dire non. »

Conseils

« Si je devais donner un conseil à ceux qui veulent devenir MITHA : FONCEZ !
Même si vous n’êtes pas sûr, tentez votre chance et donnez-vous à fond !
Être MITHA est une expérience unique et qui nous apprends beaucoup, tant sur le plan professionnel que personnel ! »
Si tu souhaites suivre Katarina sur les Instagram, n’hésites pas à t’abonner à son compte @ide_mitha !
Si une aventure belge te tente, la Belgique manque d’infirmiers militaires. N’hésite pas à aller faire un tour sur ce site. 
Et si tu souhaites découvrir d’autres évolutions professionnelles possibles quand on est IDE, je t’invite à lire cet article.
5/5 - (3 votes)
Ce contenu est protégé par des droits d'auteur

Tu es INFIRMIÈRE et tu aimerais ÉVOLUER professionnellement?

 

7 jours de conseils gratuits pour te donner des idées de reconversion

avec ton diplôme d'infirmière

Ton inscription est confirmée ! Vérifie dans ta boîte mail (et spams), tu as dû recevoir ton 1er conseil !

Tu es INFIRMIER(E) et tu aimerais ÉVOLUER professionnellement ?

 

7 jours de conseils gratuits pour te donner des idées de reconversion

avec ton diplôme d'infirmier(e)

Ton inscription est confirmée ! Je viens de t'envoyer ton premier email -Charlotte

"De ma vie d'IDE à ma vie IDEale"

est actuellement fermée

Mais tu peux dès maintenant rejoindre la liste d'attente pour faire partie des premiers à être prévenus de la sortie de la prochaine session !

Ton inscription est confirmée ! Pour patienter, je viens de t'envoyer un premier email avec des conseils utiles à ta reconversion -Charlotte

Télécharger le programme

 

Renseigne tes coordonnées pour télécharger le programme

 

Merci pour votre intérêt, consultez votre boîte mail pour récupérer le programme

Share This