TestLoad

La fondatrice

Je suis Charlotte, la fondatrice du collectif d’infirmières Charlotte K. Nous te partageons nos meilleurs conseils pour t’aider dans ton évolution professionnelle à partir de tes compétences et de ton diplôme d’infirmier. Prêt(e) à trouver ta vie IDEale ?

Je découvre Charlotte K

Une aventure

Qui changera ta vision que tu as sur toi et sur le monde professionnel Des valeurs de bienveillance et de partage.

Prendre RDV Gratuitement

Nous suivre

Tous les mardi à 18h : une nouvelle vidéo sur la reconversion des IDE
Découvrir la chaîne Youtube

La vie d’une IDE reconvertie
Découvrir le compte Instagram

Le podcast « Vies d’infirmières », c’est notre rendez-vous hebdomadaire.
Découvrir le podcast

Tu es IDE et tu as besoin de faire le point sur ton avenir professionnel ?

Prendre RDV Gratuitement

3 idées reçues sur la reconversion des infirmières

Le 27 Avril 2023

Aujourd’hui, attaquons-nous à 3 idées reçues sur la reconversion qui nous mènent la vie dure.

Ce sont des phrases que j’entends souvent en entretien, des pensées limitantes qui nous empêchent d’oser, de tenter, de passer à l’action.

Si je te dis que, pour te reconvertir, tu dois :

  • Avoir déjà une idée précise de ce que tu veux faire par la suite
  • Avoir des moyens financiers pour payer tes formations et compenser une éventuelle perte de salaire
  • Avoir moins de 50 ans parce qu’il existe une date de péremption de la reconversion

Que me répondras-tu ?

Comme tu as lu le titre, tu me diras que ce sont des idées reçues …

Mais une part de toi valide peut-être une, deux ou même toutes les propositions.

Je vais te donner mon point de vue sur la question, si tu as envie de réagir après la lecture de cet article, surtout n’hésite pas ! Tu peux m’écrire un commentaire, je les lis tous et j’y réponds systématiquement.

Première idée reçue : « Pour se reconvertir, il faut déjà avoir une idée ».

Tu aimerais changer de métier,

Ta situation professionnelle ne te convient plus,

Tu sens qu’il y a mieux et plus épanouissant ailleurs …

Mais voilà …

Tu n’as AUCUNE idée de ce que tu pourrais bien faire.

Cela te met la pression de voir tous ces parcours de reconversion,

Toutes ces personnes qui se sont lancées parce qu’elles ont eu une bonne idée, elles.

Alors tu te dis que ce n’est pas pour toi tout ça, qu’il vaut mieux ne rien tenter et attendre que l’idée arrive par elle-même …

J’ai écrit il y a quelques semaines un article sur le sujet : le déclic magique qui nous tombe tout cuit dans la bouche, n’existe pas.

A toi de provoquer ta chance pour que les choses arrivent.

J’ai une bonne nouvelle à t’annoncer !!

Le bilan de compétence que nous avons créé est fait pour t’aider à trouver cette fameuse idée.

  • Si tu n’en sais rien, c’est parfait !
  • Si tu n’as aucune idée, c’est parfait !
  • Si tu ne sais pas par quoi commencer, c’est parfait !

Nous allons faire ensemble ce travail de recherche, pour aller découvrir :

  • Ce que tu aimes vraiment
  • Ce que tu veux vraiment pour ton avenir professionnel
  • Ce qui t’épanouirait le plus dans un autre poste ou un autre métier

Seule ta motivation importe au début du parcours.

Avec elle, on peut faire de grandes choses.

Deuxième idée reçue : « Pour se reconvertir, il faut avoir de l’argent ».

Alors ok !!!

Tu veux bien entamer le processus mais une deuxième idée te retient.

Une chose t’empêche d’aller plus loin.

Connais-tu l’expression « C’est l’arbre qui cache la forêt » ?

On dit souvent cette phrase quand un seul élément nous empêche de voir ce qu’il y a autour de nous.

Ce problème prend toute la place,

Il efface complètement toutes les possibilités,

Il cache toutes les opportunités.

Cet arbre c’est …

  • Le souci sur lequel tu te focalises et qui t’empêche de voir toutes les perspectives qui s’ouvrent à toi
  • Le point de blocage qui te retient de passer à l’action
  • La chose au beau milieu de ta route qui peut t’amener à faire demi-tour. 

Je vais te dire quel est cet arbre, souvent : c’est l’argent !

Imaginons que tu sois dans une situation professionnelle qui ne te convient pas.

  • Tu te sens au bord du gouffre
  • Tu te lèves la boule au ventre le matin
  • Tu es envahie par une grande fatigue …
  • Ton métier ne te nourrit plus
  • Il n’est plus aligné avec tes valeurs
  • Il t’épuise
  • Il te pompe toute ton énergie, physique et mentale.

MAIS….

Tu as un salaire fixe qui tombe à la fin du mois !!!

Salaire synonyme de sécurité, d’un certain confort, d’une absence de risque.

Tu te dis que si tu te lances dans un processus de reconversion :

+ Il va falloir trouver de l’argent pour financer une éventuelle formation

+ Il va falloir accepter une baisse de salaire le temps de monter ton projet

+ Ou pire… il va falloir repartir à zéro.

Cette inquiétude t’oblige, pour le moment, à rester dans ta situation.

Ce problème, cet arbre qui cache la forêt, est comme un obstacle sur ta route.

Il t’interdit d’envisager un nouveau métier.

Il t’interdit de rêver à ce que tu pourrais entreprendre.

Aux projets que tu pourrais monter pour avoir la vie que tu souhaites.

Mais j’ai une question pour toi : Est-ce que ce problème doit décider pour toi ?

Face à cet arbre qui te bloque, tu n’es pas seule.

Durant le programme, tu n’es pas seule

Pour préparer ton avenir, tu n’es pas seule

Pour monter les dossiers de demande de financement, tu n’es pas seule

Et même après tout cela, des mois plus tard, tu ne seras pas seule.

Notre but est de te donner les meilleures chances sur la durée.

Nous voulons créer avec toi un projet pérenne.

Personne ne te demandera de tout lâcher d’un coup, de repartir d’une fiche de salaire à zéro…

Les choses se mettent en place petit à petit, tu découvriras des ressources insoupçonnées grâce à ton travail avec nous.

Tu poseras, avec notre aide, les étapes du changement que tu veux opérer.

Nous allons t’aider à voir au-delà de l’arbre qui cache la forêt.

Troisième idée reçue : « Pour se reconvertir, il y a un âge idéal »

Il existe une idée reçue que j’entends beaucoup en ce moment, selon laquelle, passé un certain âge, il n’est plus possible de se reconvertir.

Une sorte de date de péremption de la reconversion.

Une petite voix qui dirait « Non merci vous êtes trop vieille, la société n’a plus besoin de vos lumières ! »

Qu’en penses-tu, toi ?

Y-a-t-il un âge pour souhaiter changer de vie professionnelle ?

Y-a-t-il un âge pour vibrer, avoir des projets, vivre pleinement, créer, inventer, s’épanouir ?

Tu t’en doutes, pour moi la réponse est non.

Certes, chaque âge de la vie a ses spécificités.

Tu te souviens sans doute :

  • du passage du permis de conduire ?
  • des premières fêtes avec la permission de minuit et-pas-une-minute-de-plus ?
  • des nuits hachées de jeunes parents ?
  • de la première fiche de paie ?
  • du premier déménagement ?

Mais chaque âge a aussi ses talents, ses forces, ses atouts.

Avec les années, on prend conscience de ce qui nous convient ou non.

On cible mieux ses attentes, on a acquis de l’expérience dans de nombreux domaines.

On a parfois des économies de côté ou en tout cas envie d’investir pour soi pour une fois.

Tout ce bagage est à valoriser, à mettre en avant, c’est une richesse pour soi et pour les autres.

Et en même temps, c’est le moment de passer à l’action :

  • Pour ne pas avoir de regret
  • Pour enfin penser à toi
  • Pour enfin te faire passer en premier.

Nous accompagnons les infirmières quel que soit leur âge, parce que nous savons que c’est possible de se reconvertir à tout âge.

Tu trouveras dans cet article le témoignage d’Isabelle, qui a trouvé sa nouvelle voie après 30 ans en tant qu’infirmière. (Clique sur le lien pour lire l’article.)

Parfois, un simple ajustement de trajectoire suffit à retrouver la joie au travail.

Parfois la situation nécessite un grand chamboulement.

Mais ce travail en commun est toujours réalisé de manière progressive.

Attention …

Il ne s’agit pas d’aborder la question de manière naïve,

Certains secteurs professionnels recrutent plus facilement des personnes de tous âges, notre équipe de coach saura être de bon conseil dans ce cheminement.

Il n’est jamais trop tard pour se réaliser.

Il n’est jamais trop tard pour choisir la vie professionnelle qui te convient.

Et jamais trop tard pour faire le premier pas.

Des contenus pour t’aider dans ta réflexion

Je te propose ici une petite liste de contenus créés pour toi, qui vont t’aider dans ta réflexion.

A lire sur le blog

+ Reconversion : 10 conseils d’infirmières qui sont passées par là

+ Infirmière : se reconvertir après 40 ans

+ Infirmière : se reconvertir après 50 ans, une folie ?

A voir sur la chaine Youtube

+ La reconversion des infirmières : pourquoi sommes-nous si nombreuses à y penser ?

+ L’importance d’investir en soi

+ Comment financer un bilan de compétence quand on est jeune IDE ?

+ Tu es infirmier ou infirmière et que tu cherches à te reconvertir ou évoluer professionnellement ? Viens rejoindre le groupe Facebook d’IDE en quête d’évolution professionnelle ! Et n’hésite pas à nous suivre sur les réseaux sociaux, Youtube et Instagram.

+ Tu souhaites atteindre ta vie IDEale ? Viens découvrir mon accompagnement pensé par et pour des infirmières en quête d’évolution ou de reconversion professionnelle.

5/5 - (1 vote)

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This