Reconversion infirmière : Marjorie, devenue Pédicure-Podologue, témoigne

 

Quelles sont les reconversions possibles après infirmière ?

Quelles sont les passerelles accessibles ?

Comment faire quand on veut changer de métier ?

Par où commencer ?

Dans cet article, je vais te présenter la reconversion d’infirmière à Pédicure-Podologue grâce à Marjorie qui a accepté de témoigner de sa reconversion !

 

Parcours professionnel de Marjorie

 

  • Peux-tu te présenter et nous parler de ton parcours ? 

 

« Âgée de 38 ans, je suis diplômée IDE depuis 2005. J’ai débuté ma carrière en médecine neurologie, puis au bout d’un an, j’ai intégré la réanimation chirurgie cardiaque. Mais mon objectif était d’intégrer un SMUR… chose faite en 2009.

J’ai travaillé dans ce service jusqu’en juillet 2021.

Mais depuis 2016, je sentais le besoin d’apprendre autre chose. J’ai fait un bilan de compétences… celui-ci a été très intéressant, mais m’a laissé dans le brouillard. Et puis je supportais de moins en moins les interventions « difficiles », je ne comprenais pas les injustices de la vie.

Pratiquant la course à pied, j’ai eu le projet de monter un magasin de course à pied via une franchise… ce projet a commencé en 2018… Création d’entreprise, négociation loyers… bref j’étais bien avancée dans ce projet, mais je sentais que quelques choses ne me convenait pas… Et le COVID est passé par là. Quand j’ai vu la souffrance des commerçants, je me suis dit que NON, je ne voulais pas partir là-dedans.

Et que finalement cette galère de COVID était peut être pour me montrer un autre chemin. Et puis j’ai eu rdv chez mon podologue… et suite à son examen clinique, je me suis dit « Mais en fait, c’est bien ce job… ». J’étais très intéressé aussi par l’ostéopathie, mais d’après ce que l’on avait dit, c’était assez bouché à la sortie du diplôme.

En faisant des recherches sur le net, pour la formation de podo, j’ai découvert une école qui proposait en parallèle du DE Podo, un cursus de coach sportif… et là ce fut une révélation…. « Mais pourquoi ne pas rester dans le soin, et prendre en charge des sportifs ???? » J’ai participé à une 1/2 journée « Vis ma vie d’étudiant » à l’école d’ASSAS. J’ai suivi des étudiants de 3e année en soin et en consultations (Il y a une clinique au sein de l’école qui accueille les patients). 2e révélation, en sortant je me suis dit que c ‘était ca que je voulais faire !!!!

L’inscription s’est faite via ParcourSup. 3 ans d ‘étude et sanctionné par un DE. »

 

Pourquoi devenir Pédicure-Podologue ?

 

  • Pourquoi as-tu eu envie de faire ces études de Pédicure-Podologue ? 

 

« Je sentais que j’avais besoin de rester dans le soin, de continuer à m’occuper des gens. Mon podologue perso, spécialisé dans le sport, m’a fait découvrir tous les aspects de sa profession. Et je me suis rendue compte à quel point les Podo avaient des connaissances en anatomie et en biomécanique, qu’ils étaient capables de faire un examen clinique,, comme pourrait le faire un kiné. Et que ce n’était pas de simple « coupeur d’ongles »

De plus, c’est une profession où il y a beaucoup de pratique : soins de pédicurie et fabrication d’orthèses plantaires.

  • Il y a-t-il des prérequis en particulier/ une passerelle possible pour nous IDE ?
  • Pré-requis le bac. Il n’y a pas de passerelles à proprement parlé. Sur décision du directeur de l’école, j’ai validé certaines UE : Biologie fondamentale, hygiène en 1er année, psycho en 3e…
  • Comment se déroule cette formation de Pédicure-Podologue ?
  • Depuis que je suis rentrée à l’école en septembre, je revis. Je trouve ça tellement excitant d’apprendre un nouveau métier. 

Et puis, il y a une certaine reconnaissance des encadrants par rapports à mon parcours professionnel

La formation se découpe en semestres. Les semaines sont rythmées par les cours, les soins en clinique, et la fabrication des orthèses. Sur une même semaine, je peux avoir jusqu’à 12h de pratique… c’est génial. La formation devient très vite concrète. Ensuite il y a les stages : 1/2 journée par semaine, sur des rotations de 6 semaines. Profil des lieux de stage : EPHAD, centre de cancérologie, centre de diabétologie… »

 

Financement de la formation de Pédicure-Podologue

 

  • Comment as-tu financé ta formation ? 

 

« J’ai fait un dossier pour un congé de formation professionnel, mais celui-ci a été refusé en commission.

Pour commencer ma formation, j’ai posé une dispo… Puis une démission pour pouvoir proposer mon dossier à Pole Emploi. (si certains se souviennent j’avais fait un post sur ma situation de démissionnaire de la FPH pour tenter de toucher le chômage… mon dossier est toujours en cours… je reviendrai vers vous pour vous donner la conduite à tenir).

Les frais de scolarité en moyenne sur toutes les écoles sont entre 9 000€ et 10 000€ / an (

Pour le moment, je suis sur un financement personnel, mais j’attends aussi une prise en charge par Pole Emploi. »

 

Avantages/Inconvénients de devenir Pédicure Podologue

 

  • Quels sont les avantages pour toi de devenir Pédicure-Podologue après IDE ? 

 

« Mon objectif est de m’installer en libéral (même si je n’aurai pas voulu m’installer en tant que IDEL)

C’est une profession, où il y a beaucoup de pratique. le Podo en libéral ne passe pas ses journées entières à consulter, il s’accorde aussi des 1/2 journées pour la fabrication des orthèses plantaires.

L’école que j’ai choisi va me permettre de devenir en plus coach sportif ce qui convient à ma passion du sport.

Le Podo est un expert du membre inférieur. »

 

  • Quelles sont les difficultés que ce soit pendant les études et même après en étant Pédicure-Podologue ? 

 

« La première difficulté : reprendre un rythme 5j/7 (alors que j’ai bossé pendant 16 ans en 12h)

Puis s’adapter à mes « petits » collègues de promo. Les 3 plus jeunes ont 17 ans. Le plus vieux après moi 24 ans.

Me remettre à mon bureau pour travailler n’est pas une contrainte, j’ai toujours aimé étudier et j’ai toujours suivi des formations. »

 

Exercer le métier de Pédicure-Podologue

 

  • Quelles sont les différentes façons d’exercer le métier de Pédicure-Podologue ? 

 

« L’exercice se fait principalement en libéral.

Il y a aussi des podo salarié dans un établissement hospitalier ou EPHAD.

Il existe aussi l’exercice mixte : libéral / salarié »

 

Conseils pour une infirmière qui souhaite devenir Pédicure-Podologue

 

  • As-tu un conseil en particulier à partager aux IDE qui se posent la question de reprendre leurs études pour devenir Pédicure-Podologue ? 

 

« Beaucoup d’écoles organisent des 1/2 journées comme j’ai fait. Il faut y participer car vous êtes immergés avec des étudiants qui vous parlent honnêtement sans avoir les enseignants dans le dos. »

 

  • Souhaites-tu mettre ton contact si des IDE se posent des questions ou préfères-tu rester anonyme ? 

« Je suis tellement heureuse de ma décision, et je sais à quel point c’est difficile, à quel point c’est douloureux (je suis aussi passé par une dépression) de ne plus se retrouver dans sa profession, que je suis prête à répondre à toutes les questions pour aider les collègues à trouver le même bonheur que moi ! »

Marjorie : [email protected]

 

  • Si tu es infirmière ou infirmier et que tu cherches à te reconvertir ou évoluer professionnellement, viens rejoindre le groupe Facebook d’IDE en quête d’évolution professionnelle !
  • Si tu souhaites atteindre ta vie IDEale, viens découvrir mon accompagnement pensé par et pour les infirmières en quête d’évolution ou de reconversion professionnelle.

 

5/5 - (2 votes)
Share This