3 2 Sommaire

2 3 Sommaire

IDE ou AS : Comment devenir Assistante médicale ?

Le 16 Mai 2023

Auteur : Pascaline   Éditeur : Charlotte K

Tu as sans doute déjà entendu parler du métier d’assistante médicale ?

Dans cet article, nous allons enquêter ensemble pour en savoir plus sur cette nouvelle profession, sa formation, les conditions d’exercice, les différentes missions etc.

Comme il est de tradition chez Charlotte K, tu pourras découvrir le témoignage de Florence, AS devenue assistante médicale. Ces témoignages sont, à nos yeux, indispensables pour que tu puisses avoir une vision complète et concrète du métier, en plus des informations théoriques.

Et si tu as des questions ou des remarques après ta lecture, je t’invite à les écrire en commentaire.

Devenir assistante médicale ?

C’est parti ! enquête !

Qu’est-ce qu’une assistante médicale ? Histoire et définition

Cette profession existe depuis un moment mais l’arrêté du 20 aout 2019 a étendu le rôle des assistantes médicales, jusque-là présentes dans les cabinets des dentistes et des ophtalmologues, à toutes les spécialités médicales et notamment aux cabinets des médecins généralistes.


Le but annoncé de cette décision est d’alléger le travail des médecins pour leur permettre d’avoir un temps pour qualitatif avec chaque patient et d’augmenter le nombre des consultations.

« Ces assistants médicaux doivent leur permettre de libérer du temps médical afin notamment de pouvoir suivre un plus grand nombre de patients, mieux les prendre en charge, coordonner leurs parcours et s’engager plus fortement dans des démarches de prévention. »

(Arrêté du 14 aout 2019)

Missions au quotidien d’une assistante médicale

3 principales missions sont attribuées aux assistantes médicales :

  • Des missions administratives, de création et de suivi des dossiers, de gestion de planning…
  • Des missions avant les consultations : installation des patients, prise de constante, préparation et aide à la réalisation d’actes techniques, mise à jour des dossiers, réalisation de tests de dépistage, réalisation d’examen comme des ECG …
  • Des missions de coordination avec tous les intervenants du parcours santé du patient.

Dans les textes de loi, il est bien précisé que les missions des assistantes médicales sont laissées à l’appréciation du médecin, en fonction des besoins, de l’organisation du cabinet et selon le profil de la personne recrutée (si elle a des compétences techniques comme les IDE par exemple).

Le texte précise cependant que si les missions d’une assistante médicale ne se cantonnent pas uniquement à des tâches administratives, il faut rester dans un cadre bien défini pour ne pas empiéter sur les soins infirmiers.

Quelle formation pour devenir assistante médicale ?

Pour devenir assistante médicale, il faut suivre une formation spécifique dans les 2 ans après l’embauche dans le cabinet libéral et dans un délai maximum de 3 ans. Cette formation peut être financée par l’employeur.

A l’issue, un certificat de qualification professionnelle, élaboré par la Commission Paritaire Nationale pour l’Emploi et la Formation Professionnelle (CPNEFP) de la Convention collective du Personnel des Cabinets Médicaux est délivré.

Voilà le contenu de la totalité de la formation, mais tu vas voir que pour les infirmières et aides-soignantes, il y a des aménagements possibles.

Bloc 1 : Suivi du parcours de santé du patient

  • Examens et soins courants en cabinet médical
  • Parcours de santé et coordination
  • Vaccination et dépistages
  • Politiques de santé publique

Bloc 2 : Accueil et prise en charge administrative

  • Création et suivi d’un dossier patient
  • Vocabulaire médical
  • Logiciel médical
  • Communication avec les patients
  • Télémédecine

Bloc 3 : Hygiène et qualité

  • Gestion du risque contaminant
  • Identito-vigilance et pharmacovigilance

Bloc 4 : Assistance opérationnelle au praticien

  • AFGSU Niveau 1
  • Constantes et mesures
  • Gestion des stocks
  • Assistance technique au praticien

Tu peux trouver en cliquant sur le lien la liste des organismes agréés qui dispensent la formation.

Quels aménagements de formation pour les AS et IDE ?

Les infirmières et aides-soignantes ne sont pas tenues d’effectuer la totalité de la formation.

Elles doivent suivre 112h sur les 384h que compte la formation : ces heures portent sur les sujets d’organisation et de gestion administrative d’un cabinet médical.

Dans ce cas, c’est une attestation de formation qui est délivrée.

Salaire d’une assistante médicale

Il faut savoir que, sous certaines conditions, détaillées dans l’arrêté du 14 aout 2019 (portant approbation de l’avenant n°7 à la convention nationale organisant les rapports entre les médecins libéraux et l’assurance maladie), les médecins libéraux peuvent recevoir une aide financière de la part de l’assurance maladie pour l’embauche et la formation d’une assistante médicale.

Si le médecin engage une assistante médicale, il doit s’engager à plusieurs choses :

+ une augmentation des patients pour qui il sera médecin traitant

+ une augmentation générale du nombre de patients

Concrètement, le salaire est négocié avec l’employeur. Il est autour des 1500 euros nets par mois.

Témoignage de Florence, d’AS à assistante médicale

Raconte-nous ton parcours en toute transparence

« Je possède un diplôme en secrétariat/gestion, un titre pro en secrétariat de direction, un diplôme d’état d’aide-soignante et j’ai également fait 2 ans et demi d’IFSI soit un niveau “bac+2” on va dire, en soins infirmiers, et mon titre pro qui me confère un niveau bac+2. 

J’ai travaillé longtemps en milieu hospitalier et en clinique, autant dans le milieu soignant qu’en gestion d’un secrétariat. »

Comment as-tu trouvé ta nouvelle voie ? 

« Suite à un licenciement économique comme secrétaire d’un chirurgien, j’ai dû retrouver un poste stable, et en postulant de façon spontanée j’ai un médecin généraliste qui m’a contactée car il cherchait une assistante médicale et technique.

Cela correspondait parfaitement à tout ce que je savais faire, c’est à dire un mélange de soin et de gestion ! »

Comment s’est passé le départ de ton précédent job ?

« Ça a été un licenciement économique.

Sinon je serais restée secrétaire médicale. D’ailleurs j’ai beaucoup aimé ce métier qui comporte d’énormes responsabilités et beaucoup de travail ; souvent les soignants ne se rendent pas compte de tout ce qu’elles gèrent, autant au niveau hospitalisations que consultations, que gestion comptable du cabinet… »

Qu’as-tu fait comme formation ?

« Quelques mois après mon embauche comme assistante, j’ai dû passer une FAE (formation d’adaptation à l’emploi) obligatoire pour exercer officiellement comme assistante et avoir le titre.

Celles qui ne sont pas soignantes doivent, quant à elles, effectuer une année de formation.”

En quoi consiste ton activité aujourd’hui ?

« Au niveau activités, je suis là principalement pour avancer et assister le médecin généraliste. De ce fait, il a pu prendre des nouveaux patients en grand nombre.

Je reçois d’abord le patient dans mon propre bureau, je lui pose des questions sur la raison de sa venue, ses symptômes, depuis quand, s’il a déjà passé des examens etc.

Je scanne aussi ses résultats de radio ou de biologie si besoin, mais pas seulement. Si j’observe quelque chose qui ne va pas sur le résultat sanguin je préviens le médecin, je peux aussi donner quelques conseils au patient.

Evidemment, je ne fais aucun diagnostic médical mais avoir fait l’école d’infirmière me permet d’analyser certaines choses. Ensuite, je prends les constantes (tension artérielle, et si besoin température, poids, saturation en oxygène).

Je suis formée aux tests antigéniques, aux vaccinations covid (attestations passées en hôpital).

Je passe les cartes vitales, les paiements, j’organise des hospitalisations ou consultations si besoin. Avec la présence des patients, je réalise des dossiers de handicap ou d’aide à domicile.

Bientôt nous allons recevoir un appareil ECG, et de POLYGRAPHIE DU SOMMEIL, nous allons partir en formation avec une de mes collègues pour apprendre ces techniques et pouvoir poser les appareils car une assistante est apte à réaliser ces gestes. Le diagnostic revenant au médecin bien sûr. »

Comment as-tu trouvé ta formation ?

« J’étais déjà employée par le cabinet, d’ailleurs c’est vivement conseillé pour que la formation soit prise en charge car elle est onéreuse. »

Y-a-t-il des équivalences avec ton métier d’AS ? 

« Oui, nous faisons trois mois au lieu d’une année.

Qu’on soit AS ou IDE c’est pareil, nous sommes obligées de faire les trois mois pour se former aux techniques administratives, de logiciel et de cpam/tiers payants. »

Quels sont tes projets pour la suite ? 

« Devenir coordinatrice d’assistantes, mais très rares sont ces postes ! Sinon, je suis bien assistante tout court. »

Comment gères-tu la transition financièrement ? 

« Très bien puisque je gagne un peu plus qu’avant. Le salaire d’une assistante varie selon l’expérience, les diplômes. »

Quelles sont les difficultés d’une reconversion selon toi, et comment les dépasser ? 

« Il faut juste être volontaire et se réadapter à un nouveau poste. »

Comment gères-tu ta vie de maman et ta reconversion en parallèle ?

« J’ai des horaires de bureau donc pratiques pour les enfants.

Je ne finis pas tard mais pour ce faire je travaille en non-stop, ce qui veut dire manger en 10 min et souvent entre 14h et 15h.. »

Quels conseils donnerais-tu à une collègue qui souhaite se lancer ?

« De foncer, mais sachant que les postes d’assistantes sont peu nombreuses, devenir secrétaires médicale peut être tout aussi intéressant dans le milieu hospitalier.

Il ne faut pas être “fermée”.

Si un jour je perdais mon emploi, je me tournerais sûrement vers une formation dans l’assistanat des ressources humaines.

Il faut toujours être ouverte d’esprit et être prête à changer si le besoin se présente ou si on ne trouve pas de poste dans le médical ! »

Ce format te plait et t’inspire ?

Je t’invite à lire l’article : Reconversion : 10 conseils d’infirmières qui ont sauté le pas.

+ Si tu es infirmier ou infirmière et que tu cherches à te reconvertir ou évoluer professionnellement, viens rejoindre le groupe Facebook d’IDE en quête d’évolution professionnelle et n’hésite pas à nous suivre sur les réseaux sociaux, Youtube et Instagram.

+ Si tu souhaites atteindre ta vie IDEale, viens découvrir mon accompagnement pensé par et pour des infirmières en quête d’évolution ou de reconversion professionnelle.

5/5 - (1 vote)

Soumettez un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

TestLoad

Charlotte, t’aide dans ton évolution professionnelle à partir de tes compétences et de ton diplôme d’infirmier. Prêt(e) à trouver ta vie IDEale ?

Je découvre Charlotte_K

Nous suivre

              

Tu es IDE et tu as besoin de faire le point sur ton avenir professionnel ?

Prendre RDV Gratuitement

Share This