Clémence, d’infirmière à accompagnante périnatale

 

Les accompagnantes périnatales sont des professionnelles formées à l’accompagnement des femmes et des familles durant la grossesse et au soutien des mères et de leur bébé après la naissance.

 

Quelle différence avec le métier de doula, te demanderas-tu peut-être ? 

Dans les faits, l’accompagnement est à peu près le même mais les formations diffèrent. On peut peut-être mentionné, même si ce n’est pas une généralité, que la doula a une approche plus holistique, plus spirituelle alors que l’approche de l’accompagnante périnatale reste plus conventionnelle.

 

Cette profession d’accompagnante périnatale est assez nouvelle et répond à un vrai besoin des futures et jeunes mamans, des parents, d’être soutenus tout au long de leur grossesse, de leur post-partum et dans l’apprentissage de leur parentalité.

Les accompagnantes périnatales allient connaissances techniques, soins bien-êtres et rôle de soutien psychologique auprès des familles. 

Être infirmière présente de nombreux avantages pour exercer ce métier.

 

Clémence témoigne aujourd’hui de son parcours de reconversion, d’infirmière à accompagnante périnatale.

 

Raconte-nous ton parcours en toute transparence

 

“Je suis diplômée de l’Institut de Formation en Soins Infirmiers d’Alès dans le Gard. J’ai obtenu mon diplôme en juillet 2015.

 

J’ai, dans un premier temps, travaillé dans un service de rééducation neuro-orthopédique. 

Et rapidement, j’ai intégré l’Unite des cérébrolésés renommée par la suite Unité post-réanimation. 

 

Après plus de deux, j’ai pris une disponibilité pour découvrir les facettes de la profession. J’ai fait de l’intérim pendant quelques mois. J’ai ensuite été infirmière libérale remplaçante et enfin infirmière coordinatrice.

 

Je ne me retrouvais pas en tant qu’infirmière, c’est pour que ça j’ai pris la décision de quitter mon emploi de coordinatrice. J’ai dû passer par la voie de la démission suite au refus de ma demande de rupture conventionnelle. Mes proches m’ont encouragée dans cette démarche. 

 

Je voulais continuer à prendre soin des autres, mais de manière différente qu’en soignant ! 

Par le biais des réseaux sociaux, j’ai découvert Charlotte K. 

 

Cela m’a permis de comprendre que mon diplôme n’était pas un frein et qu’il pourrait me servir à trouver mon nouveau chemin professionnel.”

 

Comment as-tu trouvé ta nouvelle voie ?

 

“ Lorsque j’étais infirmière libérale, j’ai travaillé auprès d’enfants et j’avais eu comme un déclic. Mais très vite je me suis découverte un engouement autour de la périnatalité. J’avais même songé un temps à ouvrir une micro-crèche.

 

C’est à la suite de mon expérience avec Charlotte K, au travail d’introspection que cela demande que j’ai eu le déclic. 

Je deviendrai accompagnante périnatale.”

 

En quoi consiste ta nouvelle activité ?

 

“Mon travail en tant qu’accompagnante périnatale consiste à prendre soin du bien-être des mamans, des bébés et du co-parent. Je propose le massage femme enceinte, le massage Kobido, des ateliers individuels massage bébé, du soutien à l’allaitement et des ateliers langue des signes bébé. Clémence - Reconversion infirmière

Prochainement, je proposerai également les bains renaissances.  

 

Le bain renaissance permet de recréer symboliquement la venue au monde du bebe.
Il permet la relaxation du nouveau-né, il va revivre les sensations et la sécurité qu’il avait dans le ventre de sa maman, tout en libérant certaines tensions, douleurs ou émotions vécues lors de l’accouchement.
C’est également un moment de partage entre le bébé et les parents, le bain permet de favoriser les liens d’attachement.
C’est une véritable cadeau de bienvenue.

 

Je me suis formée à l’école du Bien Naître de Sonia Krief grâce à plusieurs formations ouvertes aux professionnels. Je les ai sélectionnées en fonction de ce que je souhaitais proposer au cabinet.

 

Je suivrai également une formation chez mère-veilleuse harmonie prochainement.

 

J’ai créé, début 2022, L’écrin des Cigognes. Mon activité, c’est vraiment de prendre soin par le bien-être, de soutenir, initier et être l’écoute.

L’année 2022 est une année radieuse.

 

Je suis très heureuse de mon projet, c’est vraiment mon cœur que j’ai mis dans L’écrin des Cigognes.

 

Les retours des parents que j’accompagne sont positifs et je vais continuer à me former pour compléter ma pratique et mes offres.”

 

En quoi tes connaissances et compétences d’infirmière te sont utiles dans ta nouvelle activité ?

 

“Grâce à mon diplôme, j’ai pu suivre les formations à l’école du Bien Naitre.

J’avais aussi des connaissances globales en anatomie et physiologie, ce qui est important notamment pour les massages.

 

De par mon expérience dans le milieu de la petite enfance en libéral, je sais me positionner par rapport aux parents et avoir une posture professionnelle.

 

Même si je ne peux pas utiliser mon diplôme, ni le noter sur ma plaque, je pense que cela apporte une légitimité supplémentaire.”

 

Tu as suivi la formation de ma vie d’IDE à ma vie IDEale, que dirais-tu à ceux qui hésitent aujourd’hui ? 

 

« Ces 3 mois ont été l’occasion d’une remise en question, de beaucoup de chamboulements et j’ai eu besoin de temps pour digérer toutes les informations.

Je ne savais pas que c’était un métier, Charlotte K m’a permis de creuser et de réaliser que c’était vraiment une profession que je pouvais envisager.

 

Il ne faut pas hésiter à suivre la formation Charlotte K, elle nous permet de révéler ce que nous sommes professionnellement.”

 

Quelles sont les difficultés d’une reconversion selon toi, et comment les dépasser ?

 

“Ce qu’il y a de difficile, c’est dans un premier temps d’assumer que la place que l’on occupe ne nous épanouit pas professionnellement.

 Et la deuxième chose est de savoir comment arriver à faire ce que nous anime. 

 

L’aspect financier peut être un véritable frein et nous faire peur tout simplement. 

Pour ma part, j’avais des économies qui m’ont permis de me former.”

 

Quels conseils donnerais-tu à quelqu’un qui souhaite se lancer dans une reconversion mais n’a pas encore osé franchir le pas ?

 

“Il faut se faire confiance et avoir confiance en son projet professionnel.

C’est bénéfique pour toutes les personnes qui se posent des questions sur leur évolution ou un projet de reconversion.

 

Cela m’a permis d’y voir plus clair, d’être sûre que cela serait un projet sérieux sur du long terme. 

 

Si je suis arrivée au bout de mon projet c’est parce que j’étais convaincue et déterminée, c’était une évidence! Mais le soutien sans faille de mon conjoint, de mes parents et de mes proches fut aussi ma force et je suis bien entourée pour la création de mon entreprise.”

 

————————————————————————————————————————————–

 

Le site internet de l’Ecrin des cigognes est encore en construction. Mais tu peux retrouver Clémence sur Instagram @ecrindescigognes et sur facebook @lecrindescigognes.


Clémence propose les prestations suivantes:

 

– massage pré-natal
– massage Kobido
– atelier individuel massage parents/bébé
– atelier individuel préparation à l’allaitement
– atelier individuel de soutient à l’allaitement
– Bébé signes

– le bain renaissance prochainement

 

Dans son témoignage, Clémence évoque sa formation avec Sonia Krief, voilà quelques informations supplémentaires si le sujet t’intéresse.

 

L’école du Bien Naître est un centre de formation fondé donc par Sonia Krief, auxiliaire de puériculture et créatrice du Thalasso-bain bébé. 

 

Cette école propose de nombreuses formations autour de la grossesse, la naissance de l’enfant mais la naissance de la mère également, autour des chamboulements que représente l’arrivée d’un bébé dans une famille et dans le corps et le coeur des femmes.

 

Les apprenants peuvent également se former à l’accompagnement d’un deuil périnatal, à la pratique d’un certain nombre de massages” bien-être” pour maman et bébé. L’école propose de nombreuses formations complémentaires pour développer sa pratique, acquérir de nouvelles compétences et proposer de nouveaux services.

 

Tu trouveras toutes les informations sur le site internet https://www.lecoledubiennaitre.com/ 

 

Natacha, infirmière reconvertie en accompagnante périnatale a également témoigné pour Charlotte K en vidéo. Elle a suivi la même formation que Clémence et est ambassadrice de l’école du Bien Naître : Témoignage de Natacha.

 

Enfin, dans son témoignage, Clémence parle d’une deuxième formation: la formation mère-veilleuse harmonie, fondée par Harmonie, éducatrice de jeunes enfants et ancienne directrice de crèche. Tu trouveras toutes les informations utiles sur son site internet.

 

Il existe de nombreuses formations disponibles car cette profession se démocratise de plus en plus, il faut bien sûr prêter une attention particulière au sérieux de la structure et à l’enseignement dispensé.

 

 Si ce format te plait et t’inspire, tu peux retrouver le témoignage de Marilou sur le métier d’Accompagnante Périnatale et Parentale

+ Si tu es infirmier ou infirmière et que tu cherches à te reconvertir ou évoluer professionnellement, viens rejoindre le groupe Facebook d’IDE en quête d’évolution professionnelle et n’hésite pas à nous suivre sur les réseaux sociaux, Youtube et Instagram.

+ Si tu souhaites atteindre ta vie IDEale, viens découvrir mon accompagnement pensé par et pour des infirmières en quête d’évolution ou de reconversion professionnelle. 

 

3.8/5 - (6 votes)
Share This