Sélectionner une page

Merci à Maylis pour son témoignage sur son parcours d’infirmière et son désir de reconversion professionnelle infirmière.

1. Peux-tu nous parler de ton parcours après ton diplôme ?

Diplômé en juillet 2014, j’ai commencé dans une clinique privée où j’avais réalisé deux stages qui se sont très bien passé. Mais à cause de relations humaines tendues avec mes collègues je suis parti 4 mois après.

Ensuite j’étais vacataire dans une autre clinique où j’étais principalement aux urgences. Meilleure expérience, j’ai beaucoup appris et j’ai découvert une ambiance de travail très saine entre soignants et avec les médecins.

Ensuite je suis parti en province, suivre mon mari ou j’ai travaillé 1 an en laboratoire. Je ne me sentais pas prêtre à aller dans un nouvel hôpital, dans une nouvelle région avec un mari étudiant et un bébé de 9 mois.

Aujourd’hui je ne travaille plus : deux enfants à la maison dont un qui souffre d’une cardiopathie.

 

2. Pourquoi as-tu choisi ce métier d’infirmière ?

J’ai choisi de faire ce métier pour plusieurs aspects :
  • Apprendre quotidiennement
  • Travailler avec l’humain
  • Se sentir utile
  • Les gestes techniques
  • La relation d’aide

3. Qu’est-ce que tu préfères au quotidien quand tu exerces ton métier ?

L’adrénaline ! Apprendre, transmettre et le monde de l’hôpital m’a toujours passionné.

 

4. Qu’est-ce qui est le plus difficile dans ce métier selon toi ?

Ce que je trouve de plus difficile dans notre métier c’est :

  • Le travail mal connu et non reconnu
  • Le manque de moyens matériel et humain
  • Les horaires et rythme décalé avec mon entourage

 

5. Tu es en train de faire des démarches pour devenir ASALEE, qu’est ce qui te motives à faire cette reconversion ?

D’une part le rythme en adéquation avec une vie de famille et être ma propre chef.

D’autre part : l’éducation thérapeutique, transmettre et rendre le patient acteur de sa santé. Je suis persuadé que c’est un métier d’avenir qui pourra aider à lutter contre la pénurie de médecin. Et le fait que ça soit une association, travailler en collaboration avec les autres infirmiers ASALEE  (Action de SAnté Libéral En Equipe) et les médecins.

Je connais encore mal ce métier, mais je suis attendu en stage dans un cabinet dès janvier 2020.

 

6. Quelles sont les conditions de travail de rêve selon toi ? 

  • Une équipe soudée
  • Une hiérarchie compétente et compréhensive
  • Des meilleurs moyens humains et matériels (surtout pour l’hôpital)
 

7. Quelles sont tes priorités par rapport à ton équilibre vie pro/vie perso ?

Travailler par plaisir.
Ne pas faire subir mes horaires et mon rythme à mon mari et mes enfants
Aujourd’hui notre organisation familiale fait que la priorité actuelle est le travail de mon mari et la santé de nos enfants.
Maylis
.
.
.
Si vous avez des questions sur votre reconversion professionnelle infirmière, n’hésitez pas à me contacter !