Sélectionner une page

Contenu: Nous avons tendance à nous jeter sur les produits qui affichent la mention « sans paraben ». Qu’est ce que le paraben ? Pourquoi avons nous peur des Parabens ?

Le Paraben est un ingrédient qui fait le buzz depuis quelques années. De nombreux produits, cosmétiques notamment, affichent la mention « sans paraben ». Mais connaissons nous vraiment ce conservateur ? Qu’est ce que le paraben ? Pourquoi en avons nous peur ?

Qu’est ce que le paraben ?

Les parabens sont des conservateurs naturellement présents dans certains fruits. On les retrouve également de manière synthétique dans des aliments, dans des milliers de cosmétiques mais aussi dans des centaines de médicaments.
Les parabens ont pour rôle d’empêcher le développement de champignons, de moisissures et de bactéries qui seraient nocifs pour l’Homme. Ils servent à prolonger la durée de conservation des produits.
Les parabens ont remplacés depuis près de 40 ans les formaldéhydes, des conservateurs dont la toxicité a été démontrée. Désormais, on ne les retrouve plus que dans certains vernis à ongles.

Où trouve-t-on les paraben ?

Bien que fabriqués par l’industrie chimique, il s’agit au départ d’éléments naturels retrouvés en infime quantité dans certains fruits. Voici quelques exemples de produits dans lesquels on retrouve du paraben : 

Les fruits et légumes :

  • Le paraben methylparaben : dans les fraises, mûres, cassis, jus de fruit de la passion, vanille Bourbon, carotte, oignon…
  • Le paraben propylparaben : dans la plante Stocksia Brahuica.

Aliments divers :

  • Jambon, crèmes et pâtes
  • Boissons sucrées, Vin blancs
  • Olives, conserves
  • Gâteaux, pâtisseries, glaçages 
  • Confitures, gelées, condiments

Médicaments :

  • Biafine, Gaviscon, Motilium, Primpéran, Vastarel
  • Maalox, Drill et tant d’autres…
paraben
  • Facebook
  • Pinterest
  • Twitter
  • Gmail

Les Parabens : Que leur reproche-t-on ? Sont-ils si dangereux ?

Nous avons tendance à nous jeter sur les produits qui affichent la mention « sans paraben ». Pourtant nous ne savons pas bien pourquoi. Un buzz de marketing nous pousse à consommer des produits « sans conservateurs ». Mais des produits peuvent ils être totalement sans conservateurs ? Quels sont les reproches que l’on peut faire aux Parabens ?

  • Risque de cancer ?
    En 2003, une scientifique britannique, le Dr Philippa Darbre, a relié parabens et survenue du cancer du sein, après en avoir retrouvé des traces dans 18 tumeurs sur 20. Cette étude fait pourtant controverse : la présence de paraben ne prouve pas leur responsabilité : il y en a peut-être aussi dans les cellules saines et ils auraient pu provenir du traitement anticancer lui même.
    D’autres travaux ayant abouti à des résultats opposés, le rôle cancérigène des parabens est loin d’être prouvé.

    «Le risque de cancer par les seuls parabens semble vraiment très faible, à moins d’une exposition accidentelle forte», estime le Dr Monneret.
  • Risque allergique ?
    En effet certains risques allergiques ont été mis en évidence.
    Tout comme certaines personnes sont allergiques à des fruits présents dans la nature…
    Le plus important c’est de ne pas dépasser un certains seuil. En dessous, le corps est capable de l’éliminer sans risque majeur.

Attention : « sans parabens » ne veut pas dire « sans aucun paraben », ni « sans conservateur d’origine synthétique »

Paraben : gare à la concentration.

Les deux choses qui sont à retenir sont :

  • La concentration du paraben dans les produits : il existe un seuil en dessous duquel le paraben est volatile est va rapidement être éliminé de la surface de la peau. En revanche, passée une certaine concentration, le paraben est suspecté d’être nocif. Le seuil à ne pas dépasser est réglementé par la réglementation européenne de 2005.
  • Ensuite il faut avoir en tête que l’épiderme est beaucoup plus réceptif à ce qu’il absorbe de l’intérieur, comparé à ce qu’il absorbe lorsque cela provient de l’extérieur. A peu près 80% pour l’intérieur vs 20% pour l’extérieur (crèmes).
    Pour faire simple, mieux vaut appliquer une crème qui contient une certaine dose de paraben plutôt que de manger une pizza qui contient la même dose de ce conservateur.

Pourquoi les produits ont ils besoin de paraben ?

Les risques dermatologiques liés à l’utilisation de produits cosmétiques mal conservés sont quant à eux bien réels et importants.

Certaines crèmes cosmétiques ont réussi à se passer de paraben, pourquoi une pommade antibrûlure comme la Biafine® ne pourrait-elle pas faire de même ? «Ce n’est pas exclu, répond le Dr Maisonneuve. Mais appliquer une pommade sur une peau lésée exige un niveau de sécurité encore plus important. Et les cosmétiques sans paraben l’ont souvent remplacé par des composés présentant d’autres inconvénients, notamment celui d’être beaucoup plus allergisants
Certains, comme le méthylisothiazolinone sont même soupçonnés d’une neurotoxicité potentielle ;
les huiles essentielles sont bien plus allergisantes,
l’alcool est irritant et allergisant …

« les supprimer de nos cosmétiques nous oblige à utiliser des alternatives que l’on connaît moins bien, qui ne sont pas sans risque non plus et qui pourraient en prime être moins efficaces »

 

 

 

CONCLUSION : 

Qu’est ce que le paraben ? Pourquoi avons nous peur des Parabens ?
Les parabens sont  des conservateurs naturellement présents dans certains fruits et légumes.
Ils sont présents dans des cosmétiques et dans de l’alimentaire dans le but de les conserver au mieux. Grâce à cette conservation, le développement de nombreuses bactéries, champignons etc… est évité.
Les deux risques principaux que l’on attribue aux paraben sont les risques de cancer et les risque allergiques. Or à ce jour, comme on l’a vu plus haut, le rôle cancérigène des parabens est loin d’être prouvé. Quand au risque allergique, plusieurs  dermatologues ont démontré que nous avions plus de 40 ans de recul sur le paraben et que celui ci était le conservateur le moins allergisant.
Nous avons vu également qu’il fallait mieux commencer par retirer tous les parabens de notre alimentation en commençant à consommer du fait-maison notamment !

 

 

Dans mon prochain article, je vous parlerai des cosmétiques fait-maison et de mon expérience et de ce que j’en ai conclu après quelques mois. Cliquez ici pour le découvrir : Faire ses cosmétiques “maison”

Newsletter : Offre exceptionnelle

 

Rejoindre la communauté Charlotte K et bénéficier de 10% de remise !

Votre inscription est confirmée! Vérifiez votre boîte mail

Newsletter :

Offre pour les couples

 

Rejoins la communauté Charlotte K et bénéficie d'une remise de 15% pour ton couple!

Ton inscription est confirmée! Vérifie ta boîte mail!

Newsletter : Offre exceptionnelle

 

Rejoindre la communauté Charlotte K et bénéficier de 10% de remise !

Votre inscription est confirmée! Vérifiez votre boîte mail

Tu es INFIRMIÈRE et tu aimerais ÉVOLUER professionnellement?

 

7 jours de conseils gratuits pour te donner des idées de reconversion

avec ton diplôme d'infirmière

Ton inscription est confirmée ! Vérifie dans ta boîte mail (et spams), tu as dû recevoir ton 1er conseil !

Pin It on Pinterest

Share This